Norton Blog

« Retour au Blog Norton

5 infos importantes que vous ignorez au sujet des logiciels publicitaires

by Norton_Team

Qui n’a jamais téléchargé un programme sur internet et s’est retrouvé ensuite infesté de publicités intrusives? En effet, de nombreux programmes ajoutent à votre insu nombre de ces logiciels non souhaités à l’image des barres d’outils et autres adwares – ou publiciels. 


Installés malgré vous sur votre ordinateur, ils deviennent difficiles à supprimer. Voici cinq infos clés qui vous permettront de mieux vous en préserver.

Lisez vos CGU

Et oui ! Ces fameuses conditions générales d’utilisation que personne – ou presque – ne lit. Résultat : vous approuvez leur installation sans même le savoir ! Voilà pourquoi ils sont particulièrement difficiles à détecter car, en effet, les adwares se cachent souvent derrière les CGU. De même, ils ne sont pas identifiés en tant que virus ou logiciel malveillant, ce qui rend votre antivirus souvent inefficace dans un premier temps. Non seulement leur action se révèle vite envahissante, mais elle peut nuire à votre navigation web.

Ainsi, ils peuvent détourner votre navigateur, vos recherches, vos préférences ou votre page d’accueil. Ils peuvent également récupérer vos données personnelles via votre navigateur notamment, mais aussi ouvrir des fenêtres intempestives ou ralentir votre navigation. En effet, certains types d'adwares espionnent vos activités en ligne pour ensuite cibler les publicités en rapport avec vos centres d'intérêt. Enfin, ils peuvent installer sans votre autorisation des modules complémentaires, add-ons, comme des barres d’outils.

Ils sont plus dangereux que vous ne le pensez

Au-delà des simples publicités intempestives – souvent vers des sites illégaux ou pornographiques –, c’est bien la sécurité de votre ordinateur qui peut être compromise. En effet, les adwares sont capables de modifier votre système en profondeur mais ils sont souvent ils souvent eux-mêmes mal configurés ralentissant ainsi considérablement votre machine.

Ils peuvent également cacher un hacker et lui ouvrir ainsi une porte d’entrée sur votre PC et/ou vos informations personnelles. Certains peuvent également modifier certains de vos certains paramètres, dont la restauration système. Résultat : plus moyen de revenir en arrière même si vous désinstallez et réinstallez vos navigateurs. Toutefois, Chrome semble plus apte à pouvoir les nettoyer. 

 

Votre barre d’outil est une mine d’or

Quel est le but de ces publiciels ? Rapporter de l’argent bien sûr. Mais pas pour vous, pour ceux à qui profitent les publicités. Vous l’avez sûrement remarqué, en haut des pages de recherche se situent souvent des liens sponsorisés vous incitant à cliquer immédiatement plutôt que de scroller la page et de cliquer sur le même lien non sponsorisé. Une source de revenus qui a fait la fortune de Google : la firme a ainsi réalisé pas moins de 10 milliards de dollars de bénéfices en 2013 par ce biais.

Mais n’est pas Google, Yahoo ou Bing qui veut. Conséquence : de nombreux moteurs de recherche moins connus ont développé des barres d’outils ou toolbars pour s’intégrer dans vos navigateurs et profiter des données qu’il regroupe. Si certaines sont absolument sans danger – souvent les plus connues d’ailleurs – d’autres associent aux gadgets proposés ou boutons de raccourcis un adware. Et plus les navigateurs sont puissants, plus les adwares le sont aussi. D’où la difficulté grandissante de les supprimer par la suite. 

Attention aux logiciels gratuits

La tentation est grande de télécharger librement et gratuitement des logiciels en tout genre. Le web regorge de sites qui en proposent, dont certains très sérieux. Oui mais restez vigilants car les adwares adorent s’insérer dans ce genre de logiciel. Certes, les éditeurs de logiciels gratuits n’y sont pour rien. Les publiciels ont même accru la méfiance des internautes à l’égard de leurs produits.

Mais les technologies évoluant, il est désormais possible aux développeurs d’adwares de les cacher de cacher leur logiciel publicitaire dans une couche supplémentaire.  Donc montrez-vous particulièrement vigilants lorsque vous téléchargez un logiciel gratuit. Pensez aussi à désactiver l’installation automatique d’une toolbar ou d’une page d’accueil par défaut, options souvent proposées. Ce conseil vaut aussi pour les solutions antispywares gratuites. Privilégiez les sites éditeurs pour télécharger vos logiciels !

La pub engendre la pub

Quelle meilleure vitrine pour un adware qu’une publicité ? En particulier, méfiez-vous des publicités au clic notamment si elles proviennent de programmes gratuits. Si vous cliquez sur ces publicités, les risques sont grands que votre navigation soit espionnée et vos données récoltées. Donc soyez prudents notamment vis-à-vis des publicités très clinquantes, vous promettant de fortes sommes d’argent ou à caractère sexuel.

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.