SkipToMainContent

Mobile

L'utilisation de votre smartphone provoquera-t-elle le crash de votre avion ?


Rédigé par un(e) employé(e) de NortonLifeLock


Nous avons tous entendu les avertissements : n'utilisez pas votre smartphone lors d'un vol, cela pourrait avoir des conséquences regrettables. Personne n'a jamais expliqué ce qui se passerait vraiment, mais nous savons qu'il est préférable de l'éviter.

Pourtant, c'est difficile à croire : comment un faible signal venant de votre téléphone peut-il affecter un avion commercial énorme et sa technologie de pointe ? Les téléphones sont-ils vraiment dangereux ?
Allons droit au but : l'utilisation de votre smartphone n'enverra probablement pas l'avion au sol, bien que les signaux du téléphone puissent perturber les systèmes de l'avion, en créant des interférences avec les signaux, voire des problèmes de navigation.

Que se passe-t-il lorsque j'utilise mon téléphone pendant le vol ?

Clarifions d'abord une chose. Ce n'est pas seulement l'utilisation des téléphones qui a été limitée à bord des avions, mais celle des appareils électroniques portables (PED) de toutes sortes. Les PED englobent tous types de dispositifs électroniques, tels que les tablettes, ordinateurs portables, smartphones, liseuses électroniques (Kindle, par exemple) ou lecteurs MP3.

Les communications téléphoniques font « rebondir » le signal des tours de relais au sol pour qu'il atteigne la personne que vous appelez. Quand un avion atteint une altitude de 3 000 m, le signal du téléphone rebondit sur une multitude de relais disponibles, au lieu d'un à la fois. Cette commutation fréquente entre les tours sature le réseau, un peu comme des cheveux bloquant l'évacuation de la douche.

La raison pour laquelle vous n'êtes pas autorisé à appeler votre mère depuis l'avion, ce n'est donc pas que votre téléphone causera un accident ou interférera avec le pilote ou les mécaniciens de l'avion, mais plutôt que vous perturberiez les antennes téléphoniques au sol.
Maintenant, vous savez tout !


En 2013, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) a autorisé l'utilisation des PED pendant la plus grande partie du vol, à condition que les appareils n'envoient pas de signaux, ou comme la plupart d'entre nous le savent, tant qu'ils sont en mode avion.

Sans Kindle ni téléphone, le vol était ennuyeux et les passagers se plaignaient. L'AESA a donc décidé de leur permettre d'utiliser leurs PED dans l'avion.

Même si cette décision a été prise il y a quelque temps, beaucoup de voyageurs ne savent toujours pas que l'AESA a permis aux compagnies aériennes d'autoriser les passagers à utiliser leur PED pendant les vols. Vous pouvez maintenant profiter de vos contenus multimédias dans l'avion, au lieu d'éteindre vos appareils et de faire une sieste.

Suite à la décision de l'AESA, les États-Unis ont également levé l'interdiction.

Attention tout de même

L'AESA a permis l'utilisation des appareils à bord, mais il revient encore à chaque compagnie aérienne de donner le feu vert à ses clients.

Pour elles, le choix n'est pas simple. Elles doivent passer par un processus d'évaluation, pour s'assurer que les avions ne sont pas affectés par les signaux provenant des PED. Si les résultats de cette évaluation ne sont pas concluants, vous ne serez pas autorisé à utiliser votre PED à bord.

Comme il s'agit d'un processus d'évaluation que chaque compagnie aérienne doit passer, il est important de vérifier avant votre vol que votre compagnie aérienne vous permet d'utiliser votre PED dans l'avion. Vous devez également comprendre comment vous pouvez l'utiliser. Les règles varient d'une compagnie à l'autre. Certaines ont même leur propre système Wi-Fi auquel vous pouvez accéder, pour que votre vol passe un peu plus vite.

C'est le cas de la compagnie aérienne Aer Lingus : elle vous permet même d'envoyer des SMS via son réseau AeroMobile. Appelez votre compagnie aérienne avant votre départ afin de ne pas avoir d'ennuis si vous êtes en ligne alors que vous n'y êtes pas autorisé.

Pour conclure : renseignez-vous et découvrez ce qui est autorisé ou pas pour éviter tout problème lié à l'utilisation de votre téléphone.

Bien que nous ne puissions pas vous protéger en vol, nous pouvons sécuriser vos données.


Nos solutions antivirus mettront vos documents et fichiers importants à l'abri des menaces en ligne. Pour rester informé de l'évolution rapide de la sécurité en ligne, suivez-nous sur Facebook.

Norton by Symantec devient Norton LifeLock. La protection contre l'usurpation d'identité LifeLock™ n'est pas disponible dans tous les pays.

Copyright © 2020 NortonLifeLock Inc. Tous droits réservés. NortonLifeLock, le logo NortonLifeLock, le logo en forme de coche, Norton, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de NortonLifeLock Inc. ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Alexa et tous les logos associés sont des marques commerciales d'Amazon.com, Inc. ou de ses filiales. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0 Attribution License. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.