Norton Blog

« Retour au Blog Norton

Comment partager en toute sécurité sur les réseaux sociaux

by Brian Cody

J'imagine que vous savez ce que signifie « TMI » : trop d'informations (de l'anglais « Too Much Information »). Mais connaissez-vous SOS ? Nous pensons que le concept de « partage en ligne plus sécurisé » (Safer Online Sharing ou SOS) aidera les utilisateurs à s'assurer qu'ils ne divulguent pas trop d'informations sur les réseaux sociaux, ce qui pourrait compromettre leur confidentialité et leur identité. 

5 astuces pour la pratique du SOS

Le partage de nos moments les plus spéciaux sur les réseaux sociaux nous permet de rester proches de ceux qui nous sont chers, mais également d'intégrer de nouveaux amis à notre cercle en partageant des informations publiquement. Il n'est pas nécessaire d'arrêter tout partage, mais nous vous conseillons de réfléchir au type d'informations que vous partagez, en particulier si elles peuvent être utilisées pour usurper votre identité ou vous rendre vulnérable de toute autre manière. Suivez ces recommandations pour un partage plus sûr sur les réseaux sociaux.

 
  1. Vérifiez vos paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux. Même si vous avez initialement configuré vos comptes pour que vos mises à jour ne soient vues que par vos contacts, certains sites de réseaux sociaux mettent à jour leurs politiques et les utilisateurs ne réalisent pas forcément qu'ils doivent désactiver certains nouveaux paramètres d'affichage public. Si toutes vos publications sont publiques, réfléchissez un instant aux conséquences négatives que cela peut avoir pour vous. Si vous recherchez votre nom dans Google, vous seriez surpris de la quantité d'informations vous concernant disponible en ligne. Demandez-vous alors si le fait que n'importe qui puisse voir ces informations (y compris vos futurs employeurs, la personne que vous convoitez et votre nièce de 13 ans) ne vous dérange pas.

  2. Acceptez uniquement les invitations des personnes que vous connaissez bien dans la vraie vie. À moins que les informations que vous partagez ne soient très générales, il est probablement plus sûr d'accepter uniquement les invitations des personnes que vous connaissez.

    Il peut être tentant de devenir ami avec un charmant inconnu, mais le catfishing est un risque bien réel. Sans relations en commun dans la vraie vie, il est impossible de savoir si cette personne est vraiment qui elle prétend être.


  3. N'affichez pas le nom de vos contacts sur votre réseau. Bien que vous ne soyez pas forcément pris pour victime, vos relations peuvent l'être.Les arnaques de spear phishing reposent sur la collecte de suffisamment d'informations personnelles par les cybercriminels pour envoyer des messages électroniques convaincants, qui semblent provenir de personnes que la victime connaît.Si vous donnez accès aux noms de vos relations, vos amis peuvent commencer à recevoir des messages électroniques trompeurs d'une personne prétendant être vous.

  4. Faites des annonces qui ne sont pas trop spécifiques. Malheureusement, cela inclut les annonces de naissance, décès, fiançailles et mariage.L'annonce du nom complet et de la date de naissance de votre bébé pourrait permettre aux cybercriminels de recouper ces informations avec le nom de jeune fille de la mère trouvé en ligne, et ainsi leur permettre de commettre une usurpation d'identité.Ce type particulier de fraude peut passer inaperçu pendant plusieurs années, jusqu'à ce que votre bébé soit un adulte et essaie d'établir un dossier de crédit.

    Les annonces et invitations à des événements doivent suivre les mêmes recommandations. Ne donnez pas les noms complets des participants ou les lieux et dates exactes, sauf si cela est absolument nécessaire. Donnez les détails dans les invitations privées que vous envoyez aux invités. Sinon, vous pourriez donner à des cambrioleurs une invitation non intentionnelle à commettre un crime.


  5. Partagez, mais n'abusez pas. Avant de faire une annonce en ligne, rappelez-vous d'être prudent. Évitez de partager trop d'informations.Les informations que vous partagez peuvent être ensuite partagées par vos relations sur leurs réseaux.Finalement, une fois vos informations sur Internet, vous n'avez aucun contrôle sur leur visibilité.
     

Comment assurer la sécurité des enfants dans un espace en ligne ? Norton Family Premier fournit des outils essentiels pour encourager des pratiques en ligne sécurisées dans votre famille.
 

Ce billet a été publié le mer. juil. 19, 2017, sous family security , online safety et parental control software

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.