Norton blog

« Retour au Blog Norton

Comment préparer votre nouvel appareil à un sinistre numérique

by Brian Cody

On associe souvent la reprise après sinistre à une catastrophe naturelle, telle une tornade, un tsunami ou un séisme. Ces événements environnementaux sont en effet capables de dévaster tout un territoire. Il est un peu plus difficile d'imaginer un sinistre numérique, car ses répercussions ne sont guère apparentes dans l’environnement naturel tangible.  

Les sinistres numériques présentent des caractéristiques moins visibles, qui cependant perturbent, endommagent ou suppriment les données, fichiers et informations numérisés stockés par un individu, une entreprise ou une organisation. Les sinistres de ce type peuvent être calculés et résultent souvent d’une erreur humaine ou d’une circonstance liée à l’environnement. Des événements naturels peuvent également influencer un sinistre numérique. Si un tremblement de terre détruit un immeuble de bureaux et l'ensemble du matériel informatique qui s'y trouve, on peut considérer qu'il s'agit d'un sinistre numérique.

Les sinistres numériques étant relativement imprévisibles, il est tout aussi important de s'y préparer que de se prémunir contre une catastrophe naturelle.


Protéger les informations

Les sinistres numériques découlent souvent d'un acte de cyberterrorisme, c'est-à-dire l'utilisation de l'informatique à des fins politiques dans le but de semer la panique ou de mettre la population en danger. L'ampleur et la portée d'un tel acte criminel pouvant varier, de nombreuses entreprises dans le monde décident de sécuriser leurs réseaux et données numériques de manière préventive en renforçant les systèmes de sécurité.

Les particuliers doivent eux aussi faire preuve de prudence et prendre certaines mesures : installer et mettre à niveau les logiciels antivirus et antimalware sur chaque ordinateur de la maison, veiller à utiliser un pare-feu chiffré et définir des mots de passe exclusifs afin de protéger chacun de leurs comptes utilisateur.  


Sauvegarder les données importantes

Les particuliers tout comme les organismes doivent effectuer des sauvegardes régulières de leurs données, archives et autres informations sensibles. Il est en effet extrêmement précieux de disposer d’une copie de ces informations au cas où les fichiers correspondants seraient endommagés ou perdus suite à une cybermenace. Pourtant, placer ces données sur un disque dur rangé dans un bureau ou une maison n’est pas une solution idéale pour éviter un sinistre numérique.

Imaginez qu'un incendie ou une inondation détruisent tous les ordinateurs d'un immeuble de bureaux ou de votre maison. Si le support de sauvegarde se trouve au même endroit, il ne sera pas d'une grande utilité. Pensez à sauvegarder ces mêmes données en ligne, sur un système cloud sécurisé. Avant de vous abonner à un tel service, veillez à bien vous renseigner sur l’entreprise qui le propose. Identifiez le lieu où se trouvent les serveurs et la personne qui peut y accéder. Les serveurs sont-ils sauvegardés dans un autre emplacement ? Les services tiers doivent eux-mêmes faire l'objet de sauvegardes.

Le stockage sur le cloud présente un avantage : vous pouvez le configurer différemment en fonction de vos besoins. Vous préférerez peut-être choisir des fichiers particuliers, auxquels vous pourrez accéder à distance par la suite, ou encore automatiser le processus afin de sauvegarder l'intégralité de votre ordinateur à intervalle régulier.  


Pensez à la cyberassurance

Tout comme les assurances habituelles, une cyberassurance est conçue pour protéger les entreprises et les particuliers contre d'importantes pertes financières causées par un sinistre numérique. Relativement récent, ce type d'assurance n'est pas aussi courant que l'assurance professionnelle ou habitation, mais elle se révélera précieuse si un sinistre survient.

Il existe aujourd'hui plusieurs types de contrats pour couvrir diverses dépenses : notification, surveillance de la solvabilité, frais juridiques pour faire face aux poursuites administratives et personnelles, amendes, ou encore pertes financières dues à une usurpation d'identité.

La cyberassurance et les contrats relatifs à la confidentialité se distinguent des assurances pour erreurs et omissions technologiques. Il est important de bien comprendre ce qui les différencie, surtout si vous pensez que votre entreprise est particulièrement exposée au risque de sinistre numérique.

Un accident est vite arrivé. Il en va de même avec les sinistres numériques. S'il est presque toujours impossible d'empêcher une catastrophe, il est judicieux de se préparer à une telle éventualité avec un plan adapté. Cette démarche vous permettra de gagner du temps et d'éviter des dépenses inutiles si vous deviez un jour récupérer des données endommagées ou perdues.

Prenez le temps de préparer votre nouvel appareil dès maintenant. Vous serez paré le moment venu.

Se débarrasser d’un ancien appareil sans risque et de manière responsable.

Ce billet a été publié le mer. févr. 01, 2017, sous how to guides , online security et optimise your device

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.