Norton Blog

« Retour au Blog Norton

Comment éviter les spams publicitaires

by Norton-Team

Il fut un temps où, chez nos amis américains, le spam, c’était de la viande en boîte. Quelque chose qu’on pouvait mettre dans son assiette. Aujourd’hui, c’est devenu quelque chose de totalement différent, et, en plus, le terme semble désigner une réalité en évolution permanente avec la sophistication croissante des tactiques de spam et des cybermenaces. 

Qu'est-ce que le spam ?

Des publicités non sollicitées ou juste du courrier électronique indésirable atterrissant dans votre boîte de réception ? Le spam publicitaire est en général quelque chose que vous auriez préféré éviter lors de vos navigations en ligne. Il peut revêtir des formes diverses : des e-mails indésirables proposant des produits ou des services non sollicités, des messages publicitaires pop-up surgissant sur votre écran, voire des SMS inhabituels reçus sur votre smartphone.  


Pourquoi se protéger

Le spam n’est pas qu’une nuisance inévitable dans un monde en ligne. C’est également un moyen pour les cybercriminels qui s’en servent pour causer du tort à des milliers de personnes chaque année. Ces fraudes peuvent se présenter comme un simple message électronique émanant d’institutions financières ayant pignon sur rue, de sites d’e-commerce ou d’administrations publiques. Elles peuvent également apparaître sous la forme de pop-up vous promettant des économies ou des réductions incroyables. L’activité des spams publicitaires va au-delà de la simple messagerie électronique. Ils s’attaquent à présent aux sites et réseaux sociaux. La prochaine fois que vous voyez une offre incroyable dans votre boîte de réception, posez-vous la question : n'est-ce pas trop beau pour être vrai ?

Comment rester à l’abri

Il existe plusieurs moyens de se protéger des spams publicitaires.  

  • Tout d’abord, lisez attentivement le sujet de chaque e-mail avant de l’ouvrir. Souvent le spam est libellé en majuscules, proposant des services ou des produits que vous n’avez pas demandés ou sans rapport avec vos centres d’intérêt. Marquez ces messages comme courrier indésirable et supprimez-les de votre boîte de réception.

  • N’envoyez jamais par e-mail aucune information d’ordre financier (numéros de carte de crédit) ni de données personnelles. Les spams publicitaires qui vous demandent des informations personnelles dans un e-mail ou dans une fenêtre pop-up présentent forcément un risque.

  • Souvent ces e-mails ou ces fenêtres pop-up contiennent des liens cliquables censés vous rediriger vers un site web familier. Ces sites peuvent en fait être des contrefaçons. Dans la barre d’adresse (à gauche de l’URL), vérifiez la présence d’un certificat SSL, une icône de cadenas ou une coche verte. Ces éléments indiquent le niveau de sécurité du site. Si vous ne voyez aucun de ces éléments, quittez immédiatement le site et signalez la fraude à qui de droit.

  • Si vous avez quand même des doutes, examinez soigneusement l’URL du site web. Son orthographe est-elle correcte ? Parfois, les cybercriminels utilisent une légère variante de l’URL du site web. Si vous remarquez une anomalie dans l’URL, n’hésitez pas à la signaler.

  • Le spam peut également s’attaquer à votre ordinateur et le dérégler. Pour éviter d'attraper un virus (également appelé malware), veillez à toujours mettre à jour votre système d’exploitation ainsi que votre navigateur web et à installer un logiciel antivirus.

  • L’antivirus surveille les programmes et les fichiers présents sur votre ordinateur en recourant à une espèce de dictionnaire de virus pour surveiller les comportements déviants. Si quelque chose ne semble pas normal, le logiciel vous prévient qu’une menace a été détectée et vous propose des actions pour y remédier. L’installation d’un antivirus est la meilleure ligne de défense contre le spam publicitaire.  


Vous avez été victime ?

Si vous pensez avoir été victime d’une usurpation d'identité, d’une cyberattaque ou d’une escroquerie en ligne suite à un spam, alertez les administrateurs réseau et toutes les sociétés associées au spam publicitaire.

Si vos comptes financiers ont été compromis, faites les démarches nécessaires pour fermer ces comptes. Pour rester protégé, surveillez soigneusement tous les mouvements non autorisés ou anormaux dans vos relevés mensuels.

Selon l'ampleur et l’étendue du problème, vous devrez peut-être signaler celui-ci aux autorités locales, particulièrement si le spam concernait spécifiquement votre région géographique.

Le spam publicitaire est bien plus qu’une simple nuisance : il peut être dangereux. Ne le laissez pas vous extorquer des ressources importantes. Suivez ces conseils pour ne pas vous laisser dépasser.  

Ce billet a été publié le ven. déc. 30, 2016, sous how to guides , online safety et online security

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.