Norton blog

« Retour au Blog Norton

12 jours pour se protéger avant Noël: Passez de bonnes fêtes en toute sécurité avec Norton

by Norton-Team

Noël est l’occasion de reprendre contact avec vos proches. Pour ne pas gâcher ces instants passés en ligne, Norton vous offre 12 conseils de sécurité...


Profitez de Noël pour découvrir une nouvelle dimension de la sécurité avec Norton. Vous passerez les fêtes l’esprit tranquille en sachant que vos proches sont bien protégés.

Inutile d’attendre 12 jours. Découvrez une nouvelle dimension de la sécurité dès aujourd’hui avec Norton. Les produits Norton offrent une protection complète pour votre vie en ligne, sur tous vos appareils et à chaque connexion. Norton Security sécurise vos PC et Mac aussi bien que vos smartphones et vos tablettes, qu’ils soient neufs ou anciens.

Explorez notre sélection de produits et profitez de votre vie en ligne en toute sécurité en cette fin d’année.

Norton vous souhaite de très bonnes fêtes.


Vous envisagez d’acquérir un nouvel appareil connecté pour votre famille ? Saviez-vous qu’il est très facile de le protéger et de veiller à la sécurité de vos données ?

Un nouvel ordinateur est l’un des cadeaux les plus demandés sur les listes de Noël. Si vous comptez offrir, ou recevoir, un tel cadeau pendant les fêtes, veillez à le sécuriser comme il se doit en suivant ces quelques conseils :

Définissez un mot de passe fiable

Choisissez un mot de passe pour protéger votre appareil quand vous n’en avez pas l’usage ou si vous deviez le perdre ou vous le faire voler. Composez un mot de passe complexe avec des chiffres, des caractères spéciaux et des lettres minuscules et majuscules. Notre conseil : pour créer votre mot de passe, inspirez-vous d’une chanson que vous aimez bien et remplacez certaines lettres par des chiffres ou des caractères spéciaux. Ça marche aussi avec un chant de Noël : Mb3au$@p1.

Choisissez un logiciel de sécurité réputé

Protégez votre PC ou votre Mac, installez toujours un logiciel de sécurité Internet proposé par un éditeur de confiance. Notre conseil : pensez à Norton Security pour sécuriser votre nouvel ordinateur portable.

Mettez à jour tous vos logiciels

Neuf ou ancien, votre ordinateur portable ou autre appareil connecté doit être équipé des logiciels les plus récents pour être bien protégé. Notre conseil : la plupart des mises à jour logicielles ou des correctifs visent à résoudre des vulnérabilités détectées dans la version précédente. Pour bien vous protéger, installez toujours la version la plus récente.  


L’usurpation d’identité est une pratique en plein essor qui peut avoir de graves conséquences. Pendant les fêtes, faites tout votre possible pour ne pas vous laisser piéger.

L’usurpation d’identité est un problème croissant pour les particuliers, qui font ce qu’ils peuvent pour s’en prémunir. Il est important de connaître les mesures qui vous permettront d’y échapper et de récupérer votre identité si vous deviez en être victime. Suivez nos conseils pour garder une longueur d’avance sur les usurpateurs.

Protégez votre ordinateur

L’usurpation d’identité est particulièrement difficile à éviter, car vous devez vous protéger à la fois en ligne et hors ligne. Le point d’accès à vos données numériques est certainement votre ordinateur, alors veillez à sa sécurité. Notre conseil : installez une suite de sécurité Internet complète pour bénéficier d’une protection optimale. Certaines solutions, comme Norton Security, permettent de protéger plusieurs appareils, notamment des smartphones et tablettes, avec un seul abonnement.

Sécurisez votre boîte aux lettres

Les candidats à l’usurpation d’identité s’en prennent souvent aux boîtes aux lettres non protégées. Le courrier que vous recevez (et envoyez) contient de nombreuses informations qui permettent de vous identifier. Ils pourraient en profiter pour accéder à vos comptes existants ou ouvrir de nouveaux comptes sous votre nom. Notre conseil : mettez un verrou sur votre boîte aux lettres ou louez une boîte postale. Vous n’aurez plus à vous demander si votre nouvelle carte bancaire ou votre carte d’assurance maladie risque de vous être volée, puis utilisée à vos dépens.


Votre téléviseur connecté peut-il créer une brèche dans votre réseau ? Découvrez la vulnérabilité des appareils connectés face au piratage et les mesures à prendre pour protéger au mieux vos biens.

Qui refuserait un téléviseur dernier cri pour Noël ? Surtout s’il est connecté et permet de contempler la traditionnelle bûche de Noël se consumer en haute définition. Mais l’engouement actuel pour les objets connectés se s’arrête pas aux téléviseurs : les technologies sans fil peuvent désormais équiper toute la maison pour ceux qui souhaitent profiter de leur côté pratique. Voici quelques conseils pour protéger ces nouveaux appareils connectés des cybercriminels.

Renforcez votre réseau domestique 

Au sein de la maison connectée, la protection des appareils IoT dépend de la sécurité du routeur Internet que vous avez installé. Et ce dernier est aussi le point d’entrée le plus facilement accessible pour les pirates. Vérifiez que votre réseau Wi-Fi utilise le chiffrement WPA2 et modifiez le nom d’utilisateur et le mot de passe par défaut de votre routeur. Notre conseil : vérifiez également que les appareils que vous utilisez le plus pour commander votre maison connectée (ordinateurs et smartphones) sont protégés par des mots de passe fiables, une authentification à deux facteurs ou un bon logiciel de sécurité comme Norton Security Premium, qui protège jusqu’à 10 périphériques.

Gardez le contrôle sur vos données

Pour remplir son rôle et vous faciliter la vie, chaque appareil connecté collecte des données, mais c’est à vous de décider quels types de données il peut utiliser et comment. Dans un premier temps, lisez la politique de confidentialité qui accompagne vos appareils ou les applications qui les commandent. Ensuite, choisissez le niveau de confidentialité de chaque appareil. Notre conseil : activez les paramètres de confidentialité dès que possible pour éviter que vos données soient transmises à des partenaires.  


Ne devenez pas un otage virtuel en vous faisant piéger par un ransomware.

Il fut un temps où les bandits de grands chemins constituaient une vraie menace. À l’ère du numérique, ils sévissent désormais sur Internet en s’appuyant sur le ransomware, qui devient de plus en plus fréquent. Pour éviter d’avoir à payer une rançon pour récupérer le contenu de votre ordinateur, suivez nos conseils :

Adoptez une solution de sécurité durable

Les logiciels de sécurité informatique, qu’il s’agisse d’un programme antivirus de base ou d’une suite complète de sécurité Internet, constituent votre première ligne de défense contre le ransomware. Pour vous éviter d’en être victime, ces programmes vous signalent la présence de virus ou autre malware susceptibles de mettre votre système à la merci des pirates. Notre conseil : choisissez un logiciel de sécurité solide édité par une marque de confiance, comme Norton by Symantec. Évitez les antivirus gratuits, en particulier ceux proposés par des éditeurs dont vous n’avez jamais entendu parler.

Faites des sauvegardes

Les pirates déploient des ransomwares afin de chiffrer les données de votre ordinateur et vous empêcher d’accéder à vos propres informations. Être victime d’un ransomware est une épreuve, mais elle sera moins rude si vous avez sauvegardé vos fichiers. Dès lors que vous possédez une copie de toutes vos données importantes, vous n’avez plus à vous soucier des fichiers chiffrés par les cybercriminels. Notre conseil : sauvegardez vos fichiers à intervalle régulier. Certaines suites de sécurité informatique, comme Norton Security Premium, comprennent une fonction de sauvegarde.

Ne payez jamais de rançon

Si vous trouvez sur votre écran un message exigeant le paiement d’une rançon pour que votre ordinateur soit débloqué, ne paniquez pas. Et ne payez jamais la somme demandée. Une fois la rançon acquise, les cybercriminels déchiffrent rarement les fichiers, voire jamais. Votre paiement risque même de les encourager à vous extorquer davantage d’argent. Notre conseil : avec vos fichiers de sauvegarde sous la main, vous pouvez faire la sourde oreille et ne pas payer de rançon. Pour vous débarrasser du ransomware, utilisez un outil tel que Norton Power Eraser.
 


Vous êtes tenté par un accessoire personnel connecté ? Ces petits appareils à porter sur soi donnent un côté sportif à votre vie numérique, mais savez-vous qu’ils peuvent être piratés ?

Tout comme les tablettes et smartphones, les accessoires personnels connectés sont des cadeaux de Noël très prisés. Suivez ces quelques conseils pour utiliser le vôtre ou faire plaisir en toute sécurité :

Prenez bien connaissance des conditions d’utilisation

Les bracelets connectés sont aujourd’hui très répandus, mais ces petits appareils en savent parfois beaucoup trop. Pensez à toutes les informations qu’ils consignent chaque jour : l’endroit où vous vous trouvez, votre planning, ce que vous mangez, vos parcours de course à pied préférés et surtout des données sur votre santé. Par conséquent, il est judicieux de réfléchir à qui parviendront ces informations si vous les partagez en ligne : à votre groupe de sportifs, certes, mais peut-être aussi à des pirates ou des personnes tentées de vous harceler dans le cyberespace. Notre conseil : identifiez les données auxquelles l’application peut accéder. Avant de la télécharger, lisez toujours la politique de confidentialité qui l’accompagne. Essayez Norton Mobile Security pour éviter de télécharger des applications malveillantes sur votre smartphone.

Sécurisez votre accessoire et protégez-vous

Les accessoires personnels connectés ont accès à un grand nombre de données à caractère personnel, mais sur le plan de la sécurité intégrée, ces technologies sont bien moins avancées que d’autres. De nombreuses applications destinées à ces accessoires transmettent des informations de connexion non codées. Si vous utilisez un bracelet connecté, il est fort probable que vos données soient transmises via Bluetooth LE ou une connexion Wi-Fi sans le moindre chiffrement. Un pirate situé à portée du signal pourrait parfaitement intercepter ces informations. Notre conseil : désactivez le Bluetooth et le Wi-Fi lorsque vous n’avez pas de données à envoyer. Pour mieux vous protéger des pirates et des personnes malveillantes, choisissez un nom d’utilisateur fictif, comme Rodolphe2016, et un mot de passe fiable.


Pensez à vous protéger contre les malwares sur vos appareils connectés.

Le terme « malware », mot-valise anglais qui signifie programme malveillant, désigne des risques de sécurité informatique tels que les virus, les logiciels publicitaires, les spywares (logiciels espions) et les chevaux de Troie – autant de cadeaux dont on se passe volontiers. La conception technique de ces programmes cible spécifiquement les fonctions de sécurité de l’ordinateur, pour permettre aux pirates d’accéder aux données personnelles qu’il contient. Suivez ces quelques conseils pour éviter les malwares :

Maintenez votre logiciel à jour

Commencez par installer un logiciel de sécurité informatique édité par une marque fiable et réputée. Ensuite, veillez à le mettre à jour en installant correctifs et nouvelles versions dès leur sortie. Notre conseil : les correctifs et les mises à jour sont généralement fournis pour corriger des vulnérabilités récemment découvertes dans le logiciel. Pour préserver votre sécurité, installez-les dès que vous y êtes invité.

Activez ou renforcez votre mot de passe

Il est primordial de sécuriser vos appareils à l’aide d’un mot de passe ou d’un code. Pourtant, cette mesure toute simple n’est pas toujours observée. Créez des mots de passe complexes en associant des chiffres, des caractères spéciaux et des lettres minuscules et majuscules. Notre conseil : s’il vous est difficile de vous souvenir de tous vos mots de passe, optez pour un gestionnaire de mots de passe, tel que Norton Identity Safe.

Réfléchissez avant de cliquer

Les malwares sont souvent véhiculés par des messages électroniques indésirables, contenant des liens ou des pièces jointes qui installent le programme sur votre système dès que vous cliquez ou double-cliquez dessus. Même si le message semble provenir d’une société réputée ou d’un ami proche, réfléchissez avant de cliquer sur le lien qu’il contient. Il est possible que le compte de messagerie électronique de l’expéditeur ait été piraté. Notre conseil : avant de cliquer, vérifiez toujours le lien en plaçant simplement votre curseur dessus. Si l’adresse à laquelle il renvoie ne vous dit rien, abstenez-vous de cliquer. Et pour lever le doute, saisissez l’URL dans Norton Safe Web, qui vous préviendra si le site présente un risque.


Jour 5 : souvenez-vous que votre vie en ligne vous suit partout sur votre appareil connecté. Vous savez bien que votre smartphone est intimement lié à votre vie.

Pour certains d’entre nous, le smartphone est comme un prolongement de nous-mêmes et il est difficile de s’en passer. Mais c’est justement parce qu’il joue un rôle si important dans notre vie et qu’il contient tant d’informations personnelles que nous devons absolument le protéger. Suivez ces quelques conseils pour sécuriser votre smartphone :

Commencez par le plus simple

Le niveau de sécurité de nos smartphones dépend des choix que nous faisons. D’après le Rapport Norton sur la cybercriminalité de 2015, 31 % des utilisateurs de smartphones dans le monde n’utilisent pas de code pour protéger leur téléphone. Notre conseil : veillez à verrouiller votre smartphone à l’aide d’un code ou d’une empreinte digitale.

Ajoutez une solution de sécurité à votre appareil mobile
Si l’on réfléchit à tous les usages que peut avoir un smartphone, il est évident que ce petit appareil puissant est un véritable ordinateur miniature. Il est donc aussi vulnérable que votre PC ou Mac à certains virus. Notre conseil : dotez votre smartphone d’un logiciel de sécurité pour appareil mobile. Il existe heureusement des applications spécifiques, comme Norton Mobile Security.

Réfléchissez à ce que vous téléchargez

Beaucoup d’applications pour smartphone ont un côté ludique et pratique. C’est d’ailleurs pour cela qu’on les apprécie autant, qu’il s’agisse de trouver une bonne recette ou de se divertir avec un jeu. Cependant, vous devez uniquement télécharger vos applications à partir d’une plateforme fiable, comme Google Play ou l’App Store d’Apple. Ces plateformes imposent des normes strictes pour vous éviter d’installer des applications truffées de malwares. Notre conseil : si vous souhaitez quand même télécharger des applications à partir d’autres sites, sachez que Norton Mobile Security vous avertit des dangers qu’elles peuvent présenter avant que vous les téléchargiez.


Jour 4 : vous avez gagné un bon d’achat d’une valeur exceptionnelle! Soyez vigilant pendant les fêtes, les fraudes par message électronique redoublent. Derrière une offre miraculeuse se cache peut-être une escroquerie.

Pendant cette période de l’année où la gaieté est de mise, les cybercriminels profitent de la générosité des gens et des nombreux achats qu’ils doivent réaliser. Prenez garde aux spams et aux messages frauduleux, et suivez ces conseils :

Ne vous laissez pas piéger par un message de phishing

Ces messages électroniques semblent provenir de personnes que vous connaissez, mais sont en fait envoyés par des fraudeurs qui en savent suffisamment sur vous pour vous inciter à consulter leur message. Vous pourriez par exemple recevoir un message électronique d’un prétendu ami vous invitant à cliquer sur un lien pour recevoir un incroyable bon d’achat. Notre conseil : si ça semble trop beau pour être vrai, c’est sans doute le cas. Ne cliquez jamais sur des liens ou des pièces jointes dans des messages électroniques suspects.

Méfiez-vous des spywares

Des fraudeurs peuvent installer un spyware sur votre ordinateur afin d’accéder à vos informations personnelles et s’en servir pour vous nuire. Si votre ordinateur tourne au ralenti ou si de plus en plus de fenêtres publicitaires s’affichent à l’écran, vous êtes peut-être dans ce cas. Notre conseil : choisissez avec soin ce que vous téléchargez sur votre ordinateur et protégez-vous contre les spywares en adoptant un logiciel de sécurité fiable, comme Norton Security.
 


Jour 3 : faites vos achats en ligne de manière avisée :
Un dessin vaut mieux qu’un long discours, en particulier si vous préféreriez entendre un autre son de cloche.

Avec les achats en ligne, il est très facile de se faire plaisir et de combler nos proches. Il est inutile de prendre la voiture pour se rendre aux magasins, de chercher une place pour se garer, et surtout on ne fait pas la queue aux caisses ! Mais si vous n’êtes pas prudents, d’autres inconvénients vous attendent. Voici quelques conseils pour acheter en toute sécurité sur Internet :

Sachez reconnaître les indicateurs d’une bonne sécurité

Lorsque vous effectuez des achats en ligne, vous devez avant tout vérifier que l’URL du site choisi commence par « https ». Le « s », pour « sécurité », signifie que vos transactions sur ce site sont chiffrées et sécurisées. Notre conseil : cherchez également d’autres indicateurs de sécurité, comme une icône en forme de verrou ou la couleur verte de la barre d’adresse, ou encore le sceau Norton Secured.

Achetez sur un site dont vous connaissez la fiabilité

Les bonnes affaires sont parfois très tentantes, mais il est primordial de rester sur des sites d’achats de bonne réputation. Qui voudrait donner son numéro de carte bancaire à un site douteux au risque de voir son identité usurpée ou de recevoir de la pacotille au lieu d’un beau bijou... Faites quelques recherches sur les sites ou marques que vous ne connaissez pas avant d’acheter. Et en cas de doute, allez voir ailleurs, car une bonne affaire peut vite devenir un vrai cauchemar.
 


Jour 2 : vérifiez que votre protection antivirus est adaptée. Un logiciel gratuit ne permet pas forcément de trouver chaussure à son pied.

Évidemment, une fois que vous avez préparé votre budget cadeau, l’achat d’un antivirus n’est plus au sommet de vos priorités. Mais en matière de logiciel gratuit, il faut souvent se contenter de peu, voire du pire si la fiabilité et la réputation de l’éditeur laissent à désirer. Vous n’achetez pas la même pointure de chaussures pour toute votre famille, alors pourquoi le faire pour votre sécurité en ligne ? Voici quelques conseils pour éviter les logiciels gratuits peu recommandables.

Payez le prix d’une bonne réputation

Tous les logiciels gratuits ne sont pas dangereux, mais ne prenez aucun risque lorsqu’il s’agit de protéger vos appareils connectés et votre identité. De tels logiciels ont souvent un prix caché, que ce soit des publicités gênantes ou des messages vous invitant sans cesse à passer à la version payante. Notre conseil : lisez bien les conditions d’utilisation du logiciel avant de l’installer. Certains éditeurs peu scrupuleux proposent leur logiciel en téléchargement gratuit, mais se rémunèrent sur votre dos, en revendant vos informations et vos données personnelles à des tiers.

Méfiez-vous des faux antivirus

De manière assez ironique, les cybercriminels essaient souvent de tromper leurs victimes en donnant à leur malware l’apparence d’un antivirus gratuit. La victime télécharge la solution gratuite sur son ordinateur, puis quelque temps plus tard, le faux logiciel l’alerte d’une infection par un virus. Il l’invite également à saisir un numéro de carte bancaire pour éliminer le programme malveillant, en fait inexistant. En divulguant les informations demandées, la victime s’expose à une usurpation d’identité. Notre conseil : la protection de votre appareil connecté et de votre identité justifie une dépense, qui reste somme toute modeste. Choisissez une suite antivirus fiable et éprouvée, telle que Norton Security, qui protège jusqu’à cinq appareils. Vous pouvez aussi paramétrer la solution en fonction des besoins particuliers de votre famille, afin de protéger tous vos proches pendant les fêtes.
 


Jour 1 : profitez pleinement des réseaux sociaux et consultez tous les liens envoyés par vos proches, mais méfiez-vous des fraudes, qui pourraient gâcher votre plaisir.

Nos profils sur les réseaux sociaux peuvent donner encore plus de résonance aux bons moments passés ensemble. Ces plateformes permettent de se rapprocher des êtres chers qui vivent loin, parfois en temps réel. C’est évidemment tentant. Pourtant, les réseaux sociaux présentent parfois de mauvais côtés, et même de vrais dangers. Pendant les fêtes, suivez ces quelques conseils pour éviter les fraudes sur ces réseaux :

Méfiez-vous des liens vidéo

Sur les réseaux sociaux, les vidéos de chats sont très populaires. Il faut reconnaître qu’ils sont mignons, mais regarder un chat jouer avec les guirlandes du sapin peut aussi comporter des risques. Notre conseil : aucune vidéo, aussi craquante soit-elle, ne justifie que vous fournissiez des informations à caractère personnel, même si tous vos amis la commentent et la partagent. Si vous devez saisir des données personnelles pour regarder une vidéo, oubliez-la.

Soyez généreux mais restez prudent

Les cybercriminels savent exploiter l’esprit de Noël contre nous. Pendant les fêtes, notre penchant à la gentillesse et à la générosité est renforcé et peut nous rendre vulnérables aux fraudes qui prennent toutes les apparences d’une bonne cause sur les réseaux sociaux. Si vous recevez un appel aux dons, ne cliquez pas sur les liens qu’il contient. Notre conseil : vérifiez toujours l’authenticité de l’organisme sur des sites spécialisés. Puis rendez-vous directement sur le site de l’organisme pour faire votre don.
 

Ce billet a été publié le jeu. déc. 08, 2016, sous online safety , online security tips et online threats

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.