Norton Blog

« Retour au Blog Norton

Petit guide Instagram à l’usage des parents

by Norton-Team

Venant tout de suite après Facebook, Instagram est l’un des sites de médias sociaux le plus populaire sur Internet. Il est particulièrement populaire auprès des jeunes qui inondent le site de photos d’eux-mêmes, de leurs amis et de leurs repas.

Le moment n’est certainement pas loin où vous apprendrez de la bouche de votre enfant de dix ans ou de votre adolescent qu’ils vont faire un Instagram, ou qu’ils ont peut-être déjà installé l’application sur leurs téléphones.

 

Même si vous n’êtes pas trop emballés à l’idée que votre enfant puisse publier des photos de lui sur un site public, le pire, pour la plupart des enfants, ce sont les photos embarrassantes que leurs parents pourront utiliser sur le gâteau d’anniversaire pour leurs 21 ans.

Pour la plupart des pré-adolescents et des adolescents, avoir un compte Instagram est aussi essentiel qu’avoir un téléphone. Aussi, ne soyez pas surpris qu’ils s’inscrivent à ce service. Nous vous proposons un guide pour Instagram afin que vous soyez mieux équipés pour affronter la déferlante de selfies et définir des règles de base.
 

Comment configurer un compte Instagram

Les utilisateurs d’Instagram sont censés avoir 13 ans pour pouvoir s’inscrire, ce qui n’empêche pas un tas d’enfants plus jeunes d’avoir des comptes. Dans le meilleur des cas, vous aimeriez que votre enfant vous demande l’autorisation de s’inscrire, mais de nombreux enfants téléchargent l’application sans en parler à papa ou à maman.

Les adolescents sont nés à l’ère numérique ; ils s’y connaissent suffisamment pour faire le saut. Vous pouvez vous en rendre compte en faisant une recherche Internet sur leur nom associé à Instagram, mais vous pouvez également leur demander franchement. S’ils sont plus jeunes et aimeraient bien avoir un compte, et si vous pensez qu’ils sont suffisamment responsables, vous pouvez les aider à configurer leur compte.

Configurer un compte Instagram est en principe chose facile et il leur suffit d’avoir un appareil connecté à Internet et une adresse e-mail.

Une fois que vous avez téléchargé l’application, ils auront besoin d’un e-mail pour s’inscrire.
 

 

Ils devront donner un nom et/ou un nom d’utilisateur.

 

S’ils veulent vraiment choisir un nom d’utilisateur comme 1Directioner4Eva, ne les en dissuadez pas. Leurs passions et leurs centres d’intérêt sont parfaitement légitimes.

 

Enfin, ils auront besoin d’un mot de passe. Expliquez-leur les principes de la sécurité des mots de passe et comme il est crucial de ne divulguer leur mot de passe à personne. Même l’enfant qui s’y connaît le plus en informatique peut manquer du bon sens le plus élémentaire quand il s’agit de sécurité.

Pour les plus jeunes, vous pourrez conditionner l’ouverture du compte à la possibilité d’accéder à leur mot de passe. Au fur et à mesure qu’ils grandiront, fonctionner sur une base de confiance signifie qu’ils seront plus enclins à venir vous parler des problèmes qu’ils pourront rencontrer.
 



Bon, ça y est, ils sont officiellement inscrits à Instagram et il leur faut ajouter une image ou une photo de profil. Expliquez-leur clairement ce que vous ne voulez pas voir, que ce soit des poses suggestives ou des gestes grossiers. Soyez prêts à entendre une réaction d’exaspération mais soyez clair avec eux dès le départ.

La dernière étape consiste à importer leurs contacts depuis leur téléphone ou depuis Facebook s’ils y ont un compte.

Alors, à quoi sert Instagram ?

Instagram est une plateforme de partage de photos et de vidéos qui peut être liée à d’autres comptes de médias sociaux comme Facebook et Twitter. Vous pouvez prendre une photo dans Instagram comme vous pouvez y télécharger une photo qui a été prise avec l’appareil photo de votre téléphone.

Il y a des filtres qui donnent à une photo standard un style rétro ou qui transforment en illustration pour plaquette de vacances une journée maussade en bord de mer. Il y a l’option de bascule ou de décentrement qui permet de modifier la mise au point ou l’effet Lux qui permet d’enrichir les couleurs.

Le charme d’Instagram, c’est sa simplicité et la manière dont il permet d’améliorer immédiatement l’aspect de vos photos. Instagram accepte également de courtes vidéos, durant entre trois et quinze secondes. Les utilisateurs peuvent poster une vidéo ou rassembler plusieurs clips pour en faire une vidéo. Là aussi, pas besoin de dire qu’on peut rajouter des filtres.

Pour l’essentiel, Instagram, c’est un partage social. Poster des photos en ligne serait ennuyeux si l’on ne pouvait pas avoir de feedback, faire connaissance de gens ou taguer ses amis. Vous pouvez également mentionner quelqu’un dans un post et cette personne en sera avisée dans son flux d’actualités. C’est de cette interaction sociale que raffole votre pré-adolescent.

Beaucoup d’utilisateurs ne postent même pas leurs propres photos mais se contentent de suivre d’autres utilisateurs et des hashtags (pour l’essentiel, un système d’indexation et de tri des photos) et de les liker, les partager et interagir avec eux.



Fonctionnalités de base d’Instagram

Likes : Les « likes » (dire qu’on aime une photo) se comprennent de soi et, si vous utilisez d’autres réseaux sociaux, l’idée vous en est familière. Tout le monde peut « liker » une photo ou une photo postée publiquement. Si une photo disparaît rapidement du compte de votre enfant, c’est peut-être parce qu’elle n’a pas récolté suffisamment de likes.

Les likes sont la version Instagram des arbres qui disparaissent subrepticement d’une forêt. Si votre adolescent publie un selfie de profil de lui et que personne ne le like, comment pourra-t-il être sûr que la photo existe bien ?

Instagram Direct : Instagram Direct permet d’entrer en conversation privée avec d’autres utilisateurs. L’aspect préoccupant de la chose est qu’ils peuvent être amenés à partager des images, des vidéos et des messages avec des étrangers.

Ils voudront probablement juste discuter avec leurs amis, mais il est important de souligner que tout ce qu’ils mettent en ligne n’a plus rien de privé. Les photos et les vidéos peuvent être dangereuses si elles tombent dans de mauvaises mains.

Vos enfants doivent savoir qu’il n’y a jamais aucune garantie que du contenu privé ne sera pas copié ou partagé, particulièrement s’ils discutent avec quelqu’un qu’ils ne connaissent que par le site.

Hashtags : Les hashtags permettent à votre contenu d’être recherché et ils attirent d’autres utilisateurs. Ne soyez pas surpris si vous voyez votre enfant bourrer chacun de ses posts avec des hashtags qui n’en finissent pas. #jamaistropdehashtags #mêmepas #selfie #tagspourdeslikes #plusdemotspourledire #suivezmoi

L’inconvénient des hashtags est qu’ils peuvent attirer des éléments douteux ou des spammeurs. Vous devez donc décourager les plus jeunes d’utiliser des invitations ouvertes ou des mots provocateurs dans leurs hashtags.


Followers : Beaucoup d’adolescents suivent leurs amis et des gens qu’ils connaissent, tandis que d’autres suivent des célébrités. Les utilisateurs les plus tranquilles ne seront pas incités à se faire de nouveaux followers, mais pour d’autres, se constituer une base importante de followers peut devenir un but.

Certains pré-adolescents ont des milliers de followers et peuvent utiliser des hashtags comme #followforfollow ou #suivrepoursuivre. Dans la plupart des cas, cela est sans danger bien que cela puisse attirer l’attention d’utilisateurs mal intentionnés.

Est-ce qu’Instagram est vraiment privé ?

Par défaut, tout le monde peut voir les photos dans le compte de votre enfant. Pour les plus jeunes, vous aurez intérêt à définir leur compte comme privé, ce qui signifie que personne ne pourra voir leur flux d’actualités sans que sa demande ait été acceptée.

Pour définir un compte Instagram comme privé :

1. Ouvrez le compte sur votre mobile ou sur votre appareil.
2. Cliquez sur la roue des paramètres. La fenêtre Options va s’ouvrir (voir ci-dessous).
3. Balayez vers la droite sur le bouton Compte privé.

 

Cette option ne plaira pas forcément aux plus âgés car elle ruinera leurs chances d’amasser un grand nombre de followers.

Autre domaine auquel il faut faire attention : le paramètre Ajouter à la carte de vos photos dans la page finale de confirmation. Cette fonctionnalité épingle toutes les photos qu’ils prennent à une carte des photos visualisable dans leur profil.

Désactiver cette fonctionnalité empêchera les gens de voir quels endroits fréquente régulièrement votre enfant. La quantité d’informations que peuvent communiquer les gens sur les réseaux sociaux est vraiment une chose étonnante.

Pour les plus jeunes, il vaut mieux qu’ils utilisent un profil vague et évitent d’y donner trop d’informations personnelles. S’ils postent une photo de votre maison et le nom de votre localité, pas besoin d’être un génie pour savoir où vous habitez.
 

 

Conseils et astuces pour préserver leur sécurité

  • Votre enfant sera informé des dangers si vous le prenez entre quatre yeux et discutez avec lui des risques associés aux médias sociaux. Il ne s’agit pas de leur faire peur à propos d’Internet, mais de discuter avec eux des moyens de rester en sécurité, des dangers représentés par les étrangers, du cyberharcèlement et du risque de partager trop d’informations.

  • Cela ne fait pas de mal de vérifier qui est suivi par votre enfant. La plupart du temps, ce sera sans doute une célébrité ou un ami proche, mais vous devez être attentifs aux comptes publiant du contenu pour adultes ou qui ont l’air suspects.

  • Suivez votre pré-adolescent sur Instagram, même si cela vous oblige à ouvrir un nouveau compte. Cela vous permettra de voir ce qu’ils font et d’intervenir si quelque chose semble être un problème. Pensez à respecter leurs limites. La plupart des pré-adolescents ne vous remercieront pas de liker un post, ne penseront pas à écrire un commentaire.

  • Faites en sorte que votre pré-adolescent sache qu’il peut venir à vous s’il tombe sur un contenu abusif ou dérangeant. Menacer de couper leur compte Instagram en cas de problèmes ne fera que les dissuader de venir à vous en cas de véritable problème. Soyez ouvert et accueillant.

Choses à vous rappeler

L’idée que votre enfant poste des photos ou des vidéos sur Internet peut être effrayante au début, mais vous découvrirez que ce n’est pas si effrayant au fond. Assurez-vous que votre enfant est bien informé et qu’il peut toujours vous demander de l’aide ou un conseil.

Instagram peut être un endroit amusant et créatif ; permettez à votre adolescent d’en profiter et utilisez Instagram comme un moyen de développer une confiance mutuelle. Les médias sociaux sont quelque chose d’amusant et vous découvrirez que vous aussi, vous allez développer une base de followers bien à vous.

Vous voulez préserver la sécurité de vos enfants quand ils sont sur Instagram ?

Grâce à nos logiciels antivirus, protégez vos enfants en permanence lorsqu’ils sont en ligne. Pour être rapidement au courant de la sécurité en ligne, suivez-nous sur Facebook et sur Twitter.
 

Ce billet a été publié le mar. sept. 20, 2016, sous family security , online threats , parental control software et social media

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.