Confidentialité

Qu'est-ce qu'un VPN ? Et pourquoi utiliser un VPN sur un Wi-Fi public ?


Rédigé par un(e) employé(e) de Symantec

 

Vous vous êtes certainement déjà demandé s'il était prudent d'utiliser un Wi-Fi public, et vous êtes loin d'être le seul. Effectivement, selon le Rapport Norton sur la cybercriminalité, six personnes sur dix pensent qu'utiliser un Wi-Fi public est plus risqué que d'utiliser des toilettes publiques. Et elles n'ont pas tort. Parcourir le Web ou effectuer des transactions sur un réseau Wi-Fi non sécurisé revient à mettre en danger vos informations personnelles et votre anonymat. C'est pourquoi un réseau privé virtuel, ou VPN, est incontournable si vous souhaitez garantir votre sécurité et votre confidentialité en ligne.

Qu'est-ce qu'un VPN ?

Un réseau virtuel privé vous offre anonymat et confidentialité en ligne en créant un réseau privé à partir d'une connexion Internet publique. Les VPN masquent votre adresse IP. Vos actions en ligne sont ainsi quasiment impossibles à retracer. De façon plus importante encore, les connexions établies par les services VPN sont sécurisées et chiffrées afin de garantir un niveau de confidentialité supérieur à celui fourni par un point d'accès Wi-Fi sécurisé.

Pourquoi avez-vous besoin d'un VPN ?

Pensez à toutes les fois où, lors de déplacements, vous avez consulté vos e-mails depuis un cybercafé ou votre compte en banque dans une salle d’attente. À moins que vous vous soyez connecté alors à un réseau Wi-Fi privé qui réclamait un mot de passe, toutes les données que vous avez transmises au cours de votre session en ligne pouvaient être lues par des inconnus utilisant le même réseau que vous.

Le chiffrement et l’anonymat fournis par un VPN protègent toutes vos activités en ligne : envoi d’e-mails, achats en ligne ou règlement de factures. Les VPN vous aident également à naviguer sur internet en tout anonymat.

Au-delà des questions de sécurité

Fondamentalement, les VPN créent un tunnel de données entre votre réseau local et un nœud de sortie situé ailleurs, qui peut très bien se trouver à des milliers de kilomètres, donnant l’impression que vous vous trouvez ailleurs. C’est aussi pour cette raison que les VPN sont appréciés par les gens qui résident dans des pays censurant l’accès à certains sites web. Le VPN vous permettra également d’utiliser vos applications et vos sites web favoris où que vous vous trouviez dans le monde, exactement comme si vous étiez chez vous.

Comment choisir un VPN ?

La meilleure manière de préserver votre sécurité en ligne lorsque vous utilisez un Wi-Fi public est d'utiliser une solution VPN comme Norton WiFi Privacy, qui est compatible avec des smartphones et tablettes Android et iOS, ainsi qu'avec des PC Windows et des Mac d'Apple. Voici quelques questions à se poser au moment de choisir un fournisseur de VPN :

  1. Respecte-t-il votre confidentialité ? L’intérêt d’utiliser un VPN est de protéger votre confidentialité. Il est donc crucial que votre fournisseur de VPN la respecte lui-même. Il doit adopter une politique lui interdisant de suivre ou consigner vos activités en ligne.

  2. Exécute-t-il le protocole le plus récent ? OpenVPN offre une sécurité plus robuste que les autres protocoles, comme PPTP.

  3. Fixe-t-il des limites de données ? En fonction de votre utilisation d’Internet, la bande passante peut être un facteur majeur de décision. Vérifiez que les services proposés correspondent bien à vos besoins ; vous devez pouvoir obtenir une bande passante complète et sans limites de données. N’oubliez pas que certains forfaits peuvent sembler gratuits, mais qu’ils entraînent un affichage fréquent de publicités.

  4. Où se trouvent les serveurs ?C’est à vous de décider des emplacements de serveurs selon ce qui compte pour vous. Si vous voulez donner l’impression d’accéder au web depuis un certain pays, assurez-vous que le VPN dispose bien d’un serveur dans ce pays.

  5. Aurez-vous la possibilité de configurer l'accès au VPN sur plusieurs appareils ?Si vous êtes comme la moyenne des utilisateurs, vous vous servez de trois à cinq appareils. Normalement, vous devriez pouvoir utiliser le VPN sur tous vos appareils en même temps.

  6. Que se passe-t-il en cas de panne du VPN ?Vérifiez que votre fournisseur met bien en place un système de sécurité de type « kill switch ». En cas de défaillance du VPN, ce système verrouille la connexion automatiquement et évite qu’elle bascule par défaut sur une connexion Internet non sécurisée.

Ce ne sont là que quelques-uns des points à prendre en compte avant de choisir un VPN. Aussi, n'hésitez pas à soigneusement étudier la question pour être sûr que le fournisseur envisagé est celui qui répondra le mieux à vos besoins. Quel que soit le fournisseur choisi, vous pourrez être sûr que n'importe quel bon VPN vous procurera davantage de sécurité, de confidentialité et d'anonymat en ligne que n'importe quel point d'accès Wi-Fi public.


Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

© 2018 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Google Chrome est une marque commerciale de Google, Inc. Mac, iPhone et iPad sont des marques commerciales d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0 Attribution License. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs propriétaires respectifs.