Arnaques en ligne

Comment se protéger contre le phishing


Rédigé par un(e) employé(e) de Symantec

 

La fraude au support technique est une forme de fraude en ligne de plus en plus courante sur Internet. Elle exploite la manipulation par ingénierie sociale et des techniques d'intimidation pour piéger une victime. Ce type de fraude peut être exécuté de 3 manières principales : par appels non sollicités, par l'envoi de fenêtres contextuelles sur un ordinateur et via l'affichage de résultats de recherche incorrects sur les moteurs de recherche.

Appels non sollicités

Les appels non sollicités de support technique consistent à appeler la cible en affirmant être une entreprise de confiance ayant trouvé un malware sur l'ordinateur du destinataire de l'appel. Le criminel amène ensuite l'utilisateur à installer un logiciel de connexion à distance, avec l'excuse de supprimer l'infection, ce qui lui donne en fait accès à l'ordinateur afin d'installer un véritable malware. En plus d'essayer d'installer un malware sur l'appareil, ces fraudeurs demanderont souvent le paiement d'une somme d'argent en échange de la résolution du problème.

Fenêtres contextuelles d'avertissement

Les avertissements contextuels de support technique surviennent lorsque la victime navigue sur Internet. Habituellement, la cible consulte un site web qui contient des liens vers un contenu connexe, et lorsqu'elle clique sur l'un de ces liens, elle est redirigée vers un site web qui héberge des fenêtres contextuelles. Celles-ci peuvent être terriblement intrusives et être difficiles à fermer. Ces fenêtres affichent ensuite un message indiquant que l'ordinateur est infecté par un malware, accompagné d'un numéro de téléphone pour obtenir de l'aide pour le supprimer. Souvent, ces fenêtres contextuelles semblent provenir d'une source légitime, comme nos produits Norton, par exemple.

Publicité/recherche payante/résultats de recherche incorrects :

Les entreprises frauduleuses utilisent fréquemment les recherches payantes pour faire la publicité de leurs services de support. Lorsque vous effectuez une recherche en ligne, il est possible que vous receviez des résultats de recherche différents selon le moteur de recherche que vous utilisez. Les exemples suivants expliquent comment vous assurer de sélectionner le support Norton officiel :

Motivation :

Ces arnaques ont pour but d'extorquer de l'argent aux victimes et d'installer des malwares (enregistreurs de frappe ou chevaux de Troie de porte dérobée, par exemple) afin d'obtenir l'accès à leurs informations personnelles.

Comment identifier et éviter les fraudes par fenêtre contextuelle et par appel non sollicité :

Fenêtres contextuelles :

Examinez le message attentivement : recherchez des signes évidents de fraude, comme une orthographe approximative, des visuels peu professionnels et une grammaire incorrecte :

Vous pouvez également rechercher le numéro de téléphone apparaissant sur la fenêtre contextuelle sur Internet pour vérifier sa légitimité :

Beaucoup de sites web permettent de dénoncer des fraudeurs. Si vous vous trouvez en présence d'une arnaque, de nombreux résultats de recherche, souvent sur la première page, l'indiqueront clairement :

Fraudes par appel non sollicité :

Vous ne recevrez jamais d'appel non sollicité de la part du support Norton vous proposant la résolution d'un problème sur votre ordinateur contre de l'argent. Nous ne vous appellerons que si vous en faites la demande :

La page web du support Norton officiel se trouve à l'adresse https://support.norton.com.

En outre, le support Norton est toujours gratuit pour les utilisateurs abonnés.

Si une fenêtre contextuelle provenant effectivement d'un produit Norton officiel s'affiche sur votre écran, elle peut ressembler aux exemples ci-dessous, en fonction du produit dont vous disposez. N'oubliez pas que lorsque le logiciel détecte une menace, il ne vous invite jamais à appeler le support via un numéro gratuit :

Que faire si vous êtes victime d'une fraude :

  • Modifiez les mots de passe de votre ordinateur, de vos comptes financiers, de votre compte Norton et de tout autre site web protégé par mot de passe que vous visitez.
  • Exécutez une analyse complète du système pour détecter de possibles virus sur votre ordinateur.
  • Contactez votre banque pour signaler que votre compte a fait l'objet d'activités frauduleuses.
  • Utilisez Norton Power Eraser, qui exploite une méthode plus stricte pour l'analyse de votre ordinateur afin de détecter des menaces plus complexes qu'un programme antivirus traditionnel ne peut pas détecter.
  • Déposez une plainte auprès de l'organisme de lutte contre la fraude approprié :

États-Unis : Commission américaine du commerce (FTC)

Canada : Centre antifraude du Canada

Royaume-Uni : Centre national de signalement de la fraude et du cyber-délit ; appels non sollicités

Vous pouvez contacter le support Norton officiel de plusieurs manières :

Pour vous assurer que vous visitez la page Norton appropriée, saisissez support.norton.com dans la barre d'adresse de votre navigateur.

Vous pouvez utiliser le chat live du support Norton, qui constitue le moyen le plus rapide de résoudre votre problème.

Les forums Norton vous permettent de parcourir la bibliothèque de solutions aux problèmes les plus courants.

Demandez de l'aide via le support Norton par téléphone.

Vous pouvez également vous tenir informé des menaces et fraudes les plus récentes sur le blog officiel Norton Protection.


Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

© 2018 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Google Chrome est une marque commerciale de Google, Inc. Mac, iPhone et iPad sont des marques commerciales d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0 Attribution License. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs propriétaires respectifs.

`