Norton Blog

« Retour au Blog Norton

Votre identité et votre appareil. Savez-vous qu’il y a un lien entre eux ?

by Norton-Team

Pas besoin d’être un crack en informatique pour savoir se protéger contre les cybercriminels et les hackers. Ils ont beau en savoir plus que vous sur l’informatique et les logiciels, il existe quelques défenses de base qui vous aideront à résister même aux menaces en ligne les plus sophistiquées. 


De combien d’appareils de communications disposez-vous ? De nos jours, la plupart d’entre nous avons accès à un smartphone, une tablette et un PC, et dans un certain nombre de foyers il peut y avoir plusieurs appareils. Tout cela crée un maillage d’informations qui se relient à chacune des personnes du foyer. Si un seul appareil est sans protection, il peut être compromis d’une manière qui affecte tous les autres appareils. Cela est dû au fait que la plupart d’entre nous utilisons des appareils différents pour accéder aux mêmes comptes personnels et sensibles que nous gérons en ligne : assurances, banque, commerce de détail et réseaux sociaux.

Vous voyez ce que nous voulons dire ? Votre identité est connectée à tous vos appareils, mais vous pouvez prendre un certain nombre de mesures proactives pour limiter les risques de violation de vos informations personnelles sur l’ensemble de vos appareils.


Ordinateurs de bureau

La plupart d’entre nous avons besoin d’un ordinateur personnel ou professionnel pour effectuer des tâches personnelles importantes. Les ordinateurs de bureau posent des problèmes spécifiques car ce sont souvent des appareils partagés et connectés en permanence à Internet, qui stockent des données personnelles en grande quantité. Voici ce qu’il convient de faire pour se protéger si l’on utilise un ordinateur de bureau :

  • Sauvegarder régulièrement ses données : cela veut dire copier les fichiers importants vers un disque dur externe ou vers un système cloud. Les systèmes cloud offrent une sécurité intéressante et la plupart sont accessibles en permanence depuis n’importe quel appareil.

  • Installer des logiciels antimalwares. Les malwares désignent des logiciels malveillants, quelque chose à proscrire absolument de l’ordinateur. Cette couche de protection préserve des vers, des chevaux de Troie et des spywares.

  • Mettre à jour le système d’exploitation le plus souvent possible. Chaque mise à jour contient des patchs corrigeant des zones vulnérables du système d’exploitation. Vous pouvez modifier les paramètres de votre ordinateur pour automatiser le processus avec un téléchargement automatique des mises à jour dès qu’elles sont disponibles.

  • S’assurer que les matériels anciens sont illisibles. Les fichiers supprimés sur un disque dur peuvent normalement être récupérés, mais cela demande des connaissances techniques considérables. Veillez à effacer complètement vos anciens disques durs à l’aide d’un nettoyage magnétique, d’un logiciel spécial ou d’une broyeuse de disques.

  • Éteignez votre ordinateur. Allumé et connecté à Internet, votre ordinateur constitue une cible facile.


Appareils mobiles

Connaissez-vous quelqu’un qui n’a pas de smartphone ? Ce n’est pas facile aujourd’hui de trouver quelqu’un qui ne possède pas de smartphone ou de tablette. Là aussi, ces appareils de communication peuvent faciliter la vie, mais ils peuvent également la rendre moins sûre. Cela tient au fait que les appareils mobiles passent d’un réseau Wi-Fi à l’autre et activent et désactivent le Bluetooth et le GPS. Voici ce que vous pouvez faire pour sécuriser votre identité sur divers appareils mobiles :

  • Définissez toujours un mot de passe qui verrouille le téléphone ou la tablette après une brève période d’inactivité. C’est un moyen facile de décourager les criminels en puissance qui pourraient accéder à votre appareil mobile physique, ou tout simplement de tenir vos informations à l’abri des indiscrets en cas de perte de l’appareil.

  • Désactiver le Bluetooth lorsqu’il est inactif. Le Bluetooth est une connexion vulnérable. Il n’est pas prudent de le maintenir actif en permanence. Désactivez-le quand vous ne l’utilisez pas.

  • Toujours vérifier ses paramètres de confidentialité après une mise à jour. Sur les appareils mobiles, les mises à jour réinitialisent souvent les paramètres de confidentialité. Chaque fois que vous procédez à une mise à jour, allez dans le menu des paramètres et vérifiez que des fonctions comme le téléchargement automatique vers un serveur sont bien désactivées.

  • Toujours examiner les demandes de notifications push. Les notifications push sont un moyen facile de se tenir au courant des mises à jour et de l’actualité dans une application. Si vous les laissez activées, elles peuvent également partager vos informations personnelles ou permettre à d’autres d’accéder à des parties de votre téléphone ou de votre tablette.

  • Être prudent à l’égard des applications provenant de sources inconnues. Les applications contribuent à la commodité des smartphones et des tablettes, mais elles peuvent également constituer une porte par laquelle les logiciels malveillants peuvent facilement s’introduire.

  • Installer un pare-feu mobile. Vous pouvez protéger votre interface en ligne en surfant sur le web depuis votre appareil mobile comme vous le feriez pour un navigateur de serveur ou de PC.  


Précautions à prendre pour la sécurité des mots de passe

Si vous suivez les conseils ci-dessus, vos chances de protéger votre identité sur plusieurs appareils s’amélioreront considérablement. Néanmoins, vous pouvez encore en faire davantage pour être sûr que vos mots de passe ne soient pas compromis sur ces appareils :

  • N’utilisez pas le même mot de passe sur chaque appareil. C’est un moyen facile de renforcer la sécurité.

  • Évitez les mots de passe contenant des informations numérique (âges, dates de naissance, numéros de téléphone) ou des données faciles à deviner (par exemple, le nom de votre chien). Ne perdez pas de vue que vous avez sans doute partagé la plupart de ces informations sur les réseaux sociaux. Donc ne les utilisez pas pour créer vos mots de passe.

  • N’écrivez pas le mot de passe à proximité de l’appareil, et encore moins dans celui-ci. Vous seriez étonné du nombre de gens qui le font. Si vous avez du mal à vous rappeler votre mot de passe, essayez plutôt une phrase secrète, les paroles d’une chanson ou une citation.

  • Évitez d’envoyer via SMS, e-mail ou messagerie des renseignements concernant les mots de passe ou d’autres données personnelles sensibles. Ces lignes de communication ne sont pas sécurisées. Donc, à éviter absolument.
     
Ce billet a été publié le mer. nov. 23, 2016, sous online safety , online security et online threats

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.