Norton blog

« Retour au Blog Norton

Les données de votre enfant sont-elles protégées lorsqu’il utilise les médias sociaux ?

by Norton_Team

Dans le monde actuel, pour ce qui est de protéger leurs enfants, ce qui doit donner le plus de soucis aux parents, ce ne sont pas tellement les lieux publics. 

En fait, les médias sociaux sont une nouvelle source de préoccupations pour les parents, avec Facebook, Twitter, Tumblr, et autres, qui sont autant de forums où le respect de la vie privée est menacé.

Selon un rapport publié par l’American Academy of Pediatrics (AAP)*, 22 % des ados se connectent sur des sites de médias sociaux plus de 10 fois par jour et 75 % le font à partir de leurs propres téléphones mobiles. Ce haut niveau de fréquentation de ces médias augmente les risques de harcèlement en ligne, de sexting (réception de messages à caractère sexuel), d’exposition à du contenu inapproprié et de « dépression Facebook ». Ce dernier phénomène est provoqué par la perte d’amis sur Facebook et également par le harcèlement en ligne.

les ados se connectent aux médias sociaux à partir de leurs smartphones

 

Si vous autorisez vos ados à utiliser les médias sociaux et que vous vous souciez de protéger leur vie privée, voici quelques mesures à prendre pour les mettre à l’abri des risques :

Pas d’utilisateurs en dessous de l’âge requis

En principe, il faut avoir au moins 13 ans pour être autorisé à utiliser Facebook. Cela n’empêche pas qu’on peut très bien mentir sur son âge et il n’y a aucun moyen réel pour le réseau social de faire respecter cette règle. N’autorisez pas vos enfants à avoir des pages Facebook s’ils n’ont pas l’âge requis ou sauf si vous êtes d’accord pour qu’ils se créent un compte.

Paramètres de confidentialité

Bien comprendre les paramètres de confidentialité est essentiel dans la protection de vos enfants en ligne. En conséquence, prenez connaissance attentivement des paramètres sur chacune des plateformes de médias sociaux que vous autorisez vos enfants à utiliser et modifiez ces paramètres au besoin. Tumblr, Facebook et Flickr permettent tous de personnaliser les paramètres de confidentialité car ils permettent le partage de photos. Facebook met souvent à jour ses politiques de confidentialité ; pensez à ajuster les paramètres dans les pages de vos enfants.

Explorez les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux en compagnie de vos enfants pour leur donner une meilleure idée sur la façon de se protéger. Par exemple, les paramètres de confidentialité de Facebook obligent les utilisateurs à répondre à des questions du type « Qui peut vous envoyer des demandes d’être amis ? », « Qui peut vous rechercher à l’aide du numéro de téléphone que vous avez indiqué ? » et « Qui peut vous rechercher à l’aide de l’adresse e-mail que vous avez indiquée ? ».

 

« Qu’en dirait Mamie ? »

Il est très important de bien insister auprès de vos enfants sur l’importance de la sécurité lorsqu’ils utilisent les médias sociaux, mais votre approche doit être de leur donner envie de se protéger eux-mêmes plutôt que de le leur imposer, ce qui risquerait de les braquer et d’être contreproductif. Aidez vos enfants à prendre des décisions intelligentes concernant ce qu’ils partagent. Pour cela, demandez-leur ce que penseraient leurs grands-parents s’ils voyaient le contenu qui est partagé. Procéder ainsi souligne le fait que, une fois que les photos (ou tout autre contenu) ont été publiées, il n’y a plus moyen de revenir en arrière.

Système de surveillance

Installer des systèmes de surveillance sur les ordinateurs de la maison est un autre moyen de protéger les données de vos enfants lorsque ceux-ci surfent sur les médias sociaux. Cela vous permet de voir ce que vos enfants font en ligne, et notamment avec qui ils parlent. Vous pouvez aussi établir comme règle que les enfants ne deviennent jamais amis avec quelqu’un qu’ils ne connaissent pas. Autre possibilité également : examiner les applications présentes sur leurs téléphones mobiles pour s’assurer que vos enfants n’utilisent pas de sites ni d’applications de médias sociaux anonymes.

Repères géographiques et services de géolocalisation

Désactiver en permanence les services de géolocalisation pour les posts effectués à partir de smartphones est recommandé, pour vos enfants comme pour vous d’ailleurs. En outre, évitez de publier des images comportant des repères géographiques évidents en arrière-plan.

systèmes de surveillance protéger les données des-enfants

Questionnaires et cadeaux

Les questionnaires, les cadeaux et les concours nécessitent qu’on fournisse des informations personnelles et beaucoup ne sont que des « trucs Internet » destinés à leurrer les gens naïfs comme peuvent l’être les ados. Insistez auprès de vos enfants pour qu’ils évitent ce genre d’arnaques et invitez-les à rechercher plutôt les concours qui ne nécessitent pas la communication d’informations personnelles.

Donner le bon exemple

Si vous voulez que vos enfants utilisent les médias sociaux de manière responsable, vous devez donner le bon exemple vous-mêmes ! En effet, s'ils vous voient consulter en permanence les applications de médias sociaux sur votre téléphone, comment imaginer que vos enfants n'en feront pas autant en croyant que cela vaut le coup de passer du temps sur ces plateformes ?

Limiter le temps qu’ils passent sur les médias sociaux aidera à protéger leurs données, qui seront moins accessibles et susceptibles d’être partagées. Les limitations ne concerneront pas exclusivement le temps passé au téléphone, mais également les versions des applications de médias sociaux qu’ils seront autorisés à installer sur leurs téléphones.

Le point important à retenir : parlez des médias sociaux avec vos enfants ! C’est un sujet qui doit toujours être ouvert avec eux. Insistez surtout sur le fait qu’ils peuvent toujours venir vous parler des problèmes qu’ils peuvent rencontrer en ligne : harcèlement ou autre.

Ce billet a été publié le jeu. août 18, 2016, sous family security , online security , online threats , parental control software et social media

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.