Norton blog

« Retour au Blog Norton

9 conseils pour protéger les documents de votre smartphone des hackers

by Norton_Team

En 2015, selon l’étude de la CNIL sur les smartphones, environ 97 % des Français utilisent un téléphone mobile

Parmi eux, 40 % stockent des informations très sensibles (mot de passe, code de carte bancaire…) et 65% estiment que leurs données ne sont pas bien protégées. Des données personnelles ou professionnelles critiques. Voici neuf astuces pour les protéger au mieux.

 

1. Protégez votre smartphone par code

Cela peut paraître évident mais ne désactivez pas votre code PIN, votre numéro d’identification personnel… et pensez à modifier le code par défaut. Ce code sécurise l'accès à la carte SIM et au réseau.  Une première étape pour « compliquer » la tâche des hackers. Selon la CNIL,

27 % des utilisateurs négligent ou méconnaissent le verrouillage par code. Il reste toutefois insuffisant. C’est pourquoi, un 2e code PIN permet de protéger l'accès à certaines fonctionnalités de votre mobile. Contactez votre service client ou consultez le manuel de votre téléphone.

2. Verrouillez automatiquement votre écran

Seuls 31 % des utilisateurs ont activé un code de verrouillage spécifique. Vous pouvez également activer un délai de verrouillage automatique. Bloquez votre écran présente un niveau de sécurité supplémentaire soit par code PIN ou Touch ID pour les iPhones, soit par dessin ou reconnaissance faciale pour Android. En option sous iOS : la possibilité d’effacer vos données après un certain nombre de tentatives. 

3. Chiffrez vos données critiques

Le cryptage de vos données est parfois proposé dans certains modèles de téléphone. Vous pouvez sinon télécharger certaines solutions telles que Symantec Endpoint Encryption. Crypter ses fichiers sensibles présentent un haut niveau de sécurité.

 

4. Sauvegardez vos informations

À l’image des données stockées sur votre ordinateur, il est conseillé de sauvegarder vos données mobiles sur un autre support : PC, clé USB, disque dur externe… Très utile en cas de perte ou de vol, ou même simplement de plantage de votre téléphone, notamment pour votre agenda ou votre répertoire. Or, selon la CNIL, seulement 47 % des utilisateurs de smartphones sauvegardent leurs données.

5. N’enregistrez pas vos mots de passe internet

Comme sur votre ordinateur, il est également possible d’enregistrer vos mots de passe web sur votre mobile. Pratique mais très risqué ! Évitez donc de les stocker directement sur votre portable. De même, vous pouvez via le menu du téléphone effacer vos cookies, votre cache, les sites que vous avez visités, les mots de passe sauvegardés…

6. Désactivez la synchronisation de vos données

Certaines de vos données, comme les photos, peuvent se synchroniser automatiquement à certains services de stockage – Dropbox, iCloud, Google Drive… – lorsque votre téléphone se connecte à internet. Conseil : ne synchronisez pas vos données les plus sensibles pour éviter de les diffuser sur internet, autre source de hacking. Vous pouvez également « cacher » certaines données – photos et vidéos notamment – dans des dossiers secrets verrouillées par code. Enfin, il est recommandé de n’activer le Bluetooth ou le Wi-Fi que lorsque vous utilisez vos applications pour diminuer le risque qu'un hacker rentre dans votre téléphone.

7. Pensez à la validation en deux étapes

Un mot de passe, c’est bien. Deux mots de passe, c’est mieux ! C’est surtout deux fois plus de sécurité. Ainsi, pour vos données stratégiques, cette méthode vous permet d’utiliser deux formes d’identification au lieu d’une : un mot de passe et un code reçu par mobile comme le propose Symantec User Authentication. Si votre portable est piraté, le hacker ne sera alors  pasdifficilement en mesure de craquer vos applications sensibles. Par exemple :

8. Effacez vos données à distance

En cas de perte ou de vol, vous pouvez toutefois bloquer votre téléphone à distance et même effacer certaines données avant qu’elles ne tombent entre de mauvaises mains. Localisez votre mobile grâce aux fonctionnalités intégrées à votre smartphone ou une solution comme Symantec Data Loss Prevention. Vous pouvez alors le verrouiller à distance : si le pirate change la carte SIM et tente de l’utiliser, le téléphone se bloque. Vous pouvez aussi passer par votre opérateur en lui communiquant votre numéro IMEI – International Mobile Equipment Identity – indiqué sur votre contrat. Vous pouvez sinon l’obtenir en composant « *#06# » sur votre clavier. Autre option : vous pouvez faire sonner votre mobile s’il est à proximité ou effacer vos données si l’option a été activée.

9. Protégez votre mobile avec un antivirus

Enfin, il existe également des solutions de sécurité mobile adaptées à votre smartphone, votre tablette… surtout si vous surfez beaucoup sur le net. Pensez-y car un téléphone portable a tendance à être moins bien protégé qu’un ordinateur.

Ce billet a été publié le jeu. févr. 11, 2016, sous mobile insights , mobile safety et online threats

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.