SkipToMainContent

Confidentialité

Guide de cybersécurité : responsabilisation, sécurisation et protection.

Si vous souhaitez mettre en place une stratégie efficace pour assurer votre sécurité en ligne, essayez la méthode suivante : responsabilisation. sécurisation et protection.

Qu'est-ce que cela signifie exactement ? Cela signifie que vos activités en ligne ont un impact sur votre confidentialité en ligne et la sécurité de vos appareils. Du logiciel de sécurité que vous exécutez sur vos appareils aux données personnelles que vous publiez sur les réseaux sociaux, toutes vos activités en ligne ont un impact sur la sécurité de votre vie privée.

Voici quelques conseils et ressources pour vous aider à prendre le contrôle de la sécurité de vos informations.

Responsabilisation.

Cela signifie que vous devez assumer la responsabilité de vos données personnelles et de votre confidentialité en ligne. Comment ? Voici trois manières de procéder.

Protégez-vous sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux offrent de nombreuses opportunités de partager votre vie avec le monde entier, que ce soit par des mots, des photos ou même des vidéos. Gardez cependant certains points à l'esprit. Les cybercriminels peuvent collecter vos données personnelles pour commettre des fraudes financières ou même une usurpation d'identité. Voici quelques mesures de sécurité à respecter pour protéger vos données.

Limitez les informations que vous partagez. Vous savez probablement déjà qu'il vaut mieux éviter de partager des détails tels que votre adresse, votre numéro de téléphone ou vos informations bancaires sur les réseaux sociaux, mais qu'en est-il du nom de votre animal de compagnie ? Si le nom de votre animal de compagnie est la réponse à l'une de vos questions de sécurité, il vaut mieux préserver l'anonymat de « Pollux ».

Utilisez plusieurs mots de passe. Il est judicieux d'utiliser un mot de passe unique et complexe pour chacun de vos comptes de réseaux sociaux. Même si des cybercriminels parviennent à accéder à l'un de vos mots de passe, ils ne seront pas en mesure de compiler vos données personnelles à partir de vos autres réseaux sociaux.

Vérifiez vos paramètres de sécurité et de confidentialité. Vous pouvez ajuster vos paramètres pour contrôler l'accès à vos publications. Limitez-le à des personnes de confiance. Vous pouvez également désactiver les services de localisation. Toutes les apps n'ont pas besoin de connaître votre emplacement.

Mettez à jour vos paramètres de confidentialité

Vous pouvez probablement configurer plus de paramètres de confidentialité que vous ne le pensez. À peu près tous les services en ligne et les appareils que vous utilisez offrent cette possibilité. Voici quelques catégories pour lesquelles les paramètres de confidentialité sont importants.

E-commerce. Pensez aux sites de vente en ligne et de marques sur lesquels vous faites des achats. Par exemple, vous pouvez peut-être empêcher un site web de surveiller vos activités de navigation, limitant ainsi les données personnelles collectées à votre sujet.

Adresse électronique. Les fournisseurs de services de messagerie électronique et d'appels vidéo en savent beaucoup sur votre utilisation. Cependant, vous pouvez ajuster vos paramètres de confidentialité pour limiter le nombre d'apps et de sites web autorisés à accéder à votre messagerie électronique, vos contacts et vos comptes de navigateur.

Services mobiles et de localisation. Que vous utilisiez Android ou iOS, vos paramètres de confidentialité mobiles peuvent vous permettre de contrôler la quantité de données que vous partagez. Prenez le temps de configurer les autorisations de vos appareils et de vos apps afin de ne pas partager plus d'informations que nécessaire.

Musique. Les données personnelles détenues par votre service de musique ne se limitent sans doute pas à votre chanson préférée. Les services de streaming comportent tous des paramètres de sécurité qui peuvent vous aider à restreindre l'accès à vos données. Par exemple, vous pouvez peut-être rendre votre activité d'écoute invisible au public, du moins temporairement.

Partage de photos et de vidéos. Il en va de même pour les apps de partage de photos et de vidéos. Par exemple, vous pouvez rendre vos comptes privés de sorte que seuls les abonnés que vous avez approuvés voient ce que vous partagez. N'oubliez pas de revérifier vos paramètres de confidentialité lorsque les accords de confidentialité changent.

Services de covoiturage. Si vous utilisez des apps de covoiturage ou de taxi, vous partagez peut-être plus de données que vous ne le souhaitez. Par exemple, vous pouvez ajuster vos paramètres de confidentialité pour empêcher un service de transport de connaître votre localisation lorsque vous n'utilisez pas l'app.

Moteurs de recherche. Vous pouvez laisser beaucoup de traces numériques lorsque vous explorez le Web. Certains moteurs de recherche vous permettent de contrôler dans une certaine mesure les informations qui sont surveillées et partagées, alors choisissez bien celui que vous utilisez.

Réseaux sociaux. Les plates-formes de réseaux sociaux en savent déjà beaucoup sur votre vie personnelle et professionnelle. Une nouvelle fois, pensez à lire les politiques de confidentialité, même si elles contiennent des milliers de mots, et à ajuster vos paramètres de confidentialité pour partager moins de données personnelles.

Surveillez vos apps

De nombreuses apps demandent l'accès à certaines informations personnelles telles que votre nom, adresse électronique ou même votre adresse physique au moment de leur téléchargement. Certaines apps demandent également d'accéder à votre appareil photo et à votre micro.

Avant de télécharger une app, consultez la déclaration de confidentialité du développeur de l'app pour savoir de quelle manière vos données personnelles seront utilisées ou partagées.

Voici trois questions sur la confidentialité mobile que vous devez vous poser avant de télécharger une app.

  1. Est-ce que je sais quelles sont les données personnelles auxquelles l'app demande l'accès ?
  2. Est-ce que je suis d'accord pour partager mes données personnelles avec le développeur de l'app ?
  3. L'app a-t-elle vraiment besoin de l'autorisation de l'appareil qu'elle demande pour fournir son service ou son contenu ?

Et notez ceci : si votre app s'intègre avec un réseau social (par exemple si vous vous y connectez avec votre compte de réseau social), votre app et votre compte de réseau social peuvent partager vos données entre eux.

Sécurisation.

La « sécurisation » concerne les mesures à prendre pour sécuriser vos appareils et vos données personnelles. Voici cinq manières d'y parvenir.

Renforcez votre protocole de création de mot de passe

Créez des mots de passe uniques et fiables. Un mot de passe fiable contient une combinaison d'au moins 12 lettres, chiffres et caractères spéciaux. Si vous avez besoin d'aide pour vous rappeler tous vos mots de passe, vous pouvez utiliser un gestionnaire de mots de passe.

Doublez votre authentification

Activez l'authentification à deux facteurs. Elle apporte un niveau de protection supplémentaire lorsque vous vous connectez à un compte. Par exemple, il peut s'agir de saisir vos informations de connexion, puis un code d'identification à usage unique que vous recevez sur votre appareil mobile. Le principe ? Même si un cybercriminel parvient à obtenir vos informations de connexion, il y a peu de chances qu'il puisse déterminer votre code d'identification.

Mettez à jour vos paramètres de confidentialité

Envisagez de définir vos paramètres de confidentialité sur Élevé. Il est judicieux de limiter au maximum l'accès à vos activités sur le Web et à vos données personnelles. Voici un lien pour mettre à jour vos paramètres de confidentialité sur des appareils et services en ligne populaires.

Faites des achats en ligne sécurisés

Personne ne veut atterrir sur un site de vente en ligne factice et dévoiler ses informations de carte de crédit à des cybercriminels. Voici quelques mesures à prendre pour assurer votre sécurité lorsque vous faites des achats en ligne.

Passez par des sites de confiance. Si vous vous retrouvez sur un site dont vous n'avez jamais entendu parler qui offre des prix incroyablement bas, il est plus prudent de ne rien acheter dessus et de vous tourner vers un site de confiance à la place. Les cybercriminels peuvent configurer des sites web plus vrais que nature dont le seul but est de dérober vos informations de paiement.

Évitez les réseaux Wi-Fi publics. Quelqu'un peut intercepter les données que vous envoyez et recevez, y compris vos informations de carte de crédit, lorsque vous faites des achats sur un réseau Wi-Fi public. Ces informations peuvent être utilisées pour commettre une fraude.

Utilisez un VPN. Un réseau privé virtuel peut vous aider si vous souhaitez utiliser une connexion Wi-Fi publique pour faire des achats. Il protège vos données en transit.

Vérifiez la sécurité du site web. Ne faites des achats que sur les sites dont l'URL commence par « https ». S'il n'y a pas de « s » après « http », alors la page web n'est pas sécurisée.

Apprenez à repérer et éviter les messages électroniques de phishing

Un message de phishing a pour but de vous faire cliquer sur un lien. Le message peut avoir l'air de provenir d'une source fiable.

Si vous cliquez sur le lien, vous pouvez vous retrouver sur une page web illégitime qui ressemble au site web de votre banque et fournir sans le savoir des données personnelles à un cybercriminel. Vous pouvez également télécharger un malware sur votre appareil.

Peu importe la situation, il vaut mieux éviter de se laisser duper par des attaques de phishing. Découvrez comment.

N'ouvrez pas les messages électroniques suspects. Si vous recevez un message électronique avec une ligne d'objet inquiétante, comme par exemple « Compte suspendu ! », supprimez-le. Il ne provient pas de votre banque. Connectez-vous directement à votre compte si vous voulez vérifier qu'il n'y a pas de problème.

Ne cliquez pas sur les liens dans les messages électroniques suspects. Si vous ouvrez un message électronique provenant d'une personne que vous ne connaissez pas et qui vous demande de cliquer sur un lien, ne le faites pas. Le lien peut vous mener sur un site web frauduleux qui pourrait installer un malware sur votre ordinateur ou bien vous inciter à fournir des informations personnelles sensibles.

N'envoyez pas d'informations bancaires par courrier électronique. Les vraies institutions financières telles que votre banque ou l'émetteur de votre carte de crédit ne vous demanderont jamais d'envoyer des mots de passe ou des numéros de compte par message électronique. En revanche, les escrocs le feront.

Protection.

La notion de « protection » se rapporte à la mise en place de protections technologiques lorsque vous vous connectez. En règle générale, si vous vous connectez, vous devez vous protéger.

N'ignorez pas les mises à jour. Pour lutter contre les cybercriminels, pensez à toujours mettre à jour vos logiciels de sécurité, navigateurs web et systèmes d'exploitation vers la dernière version disponible. Les mises à jour sont en partie destinées à corriger les failles de sécurité que les cybercriminels pourraient exploiter pour accéder à vos données personnelles ou infecter vos appareils avec des logiciels malveillants. En bref, n'ignorez pas les mises à jour.

Restez protégé lorsque vous vous connectez. Si vous parcourez le Web ou faites des achats en étant connecté à un réseau Wi-Fi non sécurisé, vos informations confidentielles ou vos habitudes de navigation peuvent être exposées. Un réseau privé virtuel (ou VPN) peut vous aider si vous vous inquiétez de votre sécurité et de votre confidentialité en ligne.

Les VPN chiffrent les données que vous envoyez et recevez et vous permettent de rester anonyme en ligne. Vous pouvez donc envoyer des messages électroniques, faire des achats en ligne ou payer des factures avec une confidentialité accrue. En outre, les VPN vous aident également à naviguer sur internet en tout anonymat.

Responsabilisation, sécurisation et protection en continu

Vous voilà armé d'outils et de ressources de base pour vous protéger de la cybercriminalité.

Une dernière chose : « responsabilisation, sécurisation et protection » est l'un des thèmes du mois national de sensibilisation à la cybersécurité. Mais en tant que stratégie de cybersécurité personnelle, vous devez la mettre en application tous les jours.


Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

Copyright © 2020 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.