SkipToMainContent

Arnaques en ligne

Usurpation d'identité : 5 façons de protéger votre identité en 2022

2 février 2022

L'usurpation d'identité est un crime grave, il est donc judicieux de prendre un maximum de précautions pour s'en protéger.

De nombreuses personnes passent de plus en plus de temps sur les réseaux sociaux, à parcourir le Web et à envoyer des messages à leurs amis et aux membres de leur famille, et le nombre de cas d'usurpation d'identité pourrait ainsi augmenter.

Qu'est-ce que l'usurpation d'identité ? 

Dans le cas d'une usurpation d'identité, les pirates informatiques et les criminels utilisent des informations personnelles telles que l'adresse, la date de naissance, les noms d'utilisateur et les mots de passe de leurs victimes pour accéder à leurs comptes bancaires ou de carte de crédit.

Cela peut entraîner de graves difficultés financières pour les victimes qui, après avoir découvert que leur identité a été usurpée et que leurs données financières ont été compromises, doivent envisager de fermer leurs comptes et contacter les institutions de prêt pour s'assurer qu'elles n'auront pas à payer pour les dommages causés par les usurpateurs d'identité.

Le problème de l'usurpation d'identité prend de plus en plus d'ampleur, avec plus de 1,6 million d'adultes en France y ayant été confrontés rien qu'en 2020.*

Cinq astuces pour se protéger contre l'usurpation d'identité 

Nous avons tout de même de bonnes nouvelles. Vous pouvez réduire les risques d'être la cible d'une usurpation d'identité. Il suffit de faire preuve de prudence et d'être attentif aux signes avant-coureurs.

Voici 5 astuces simples que vous pouvez appliquer dès aujourd'hui pour faire de vous une cible plus difficile à atteindre pour les usurpateurs d'identité en 2022. 

1. Limitez le partage d'informations sur les réseaux sociaux  

Il peut être tentant de publier des récits à propos vos dernières vacances, des photos de famille et la nouvelle de votre récente promotion au travail sur Facebook, Instagram et Twitter. Mais soyez prudent : plus vous partagez d'informations personnelles sur les réseaux sociaux, plus il est facile pour les cybercriminels de voler votre identité.

Si vous mentionnez la ville dans laquelle vous vivez ou le nom de votre employeur, les cybercriminels peuvent commencer à rassembler des informations personnelles importantes vous concernant, informations qu'ils peuvent utiliser pour usurper progressivement votre identité.

Il est normal d'utiliser les réseaux sociaux. Évitez simplement de partager des informations spécifiques sur votre emplacement, votre employeur ou votre date de naissance complète. Et ne publiez jamais de photos de votre permis de conduire ou de votre passeport. 

2. Vérifiez régulièrement vos comptes bancaires et de carte de crédit en ligne 

Lorsque les cybercriminels volent votre identité, ils utilisent souvent ces informations pour s'introduire dans vos  comptes bancaires et de carte de crédit en ligne. Après tout, ils ont probablement payé jusqu'à 40 € pour obtenir vos informations de connexion. Il est donc important de vérifier régulièrement ces comptes pour détecter les achats suspects.

Vous avez repéré une dépense que vous ne reconnaissez pas ou un virement que vous n'avez pas autorisé ? Cela pourrait indiquer qu'un criminel a accédé à vos comptes. Si vous remarquez quelque chose de suspect, appelez immédiatement votre banque ou votre fournisseur de carte de crédit. Si vous agissez rapidement, vous pouvez fermer vos comptes et recevoir de nouvelles informations d'authentification avant que les dégâts ne soient plus importants. 

3. Attention aux tentatives de phishing 

Les tentatives de phishing, au cours desquelles un escroc essaie de vous inciter à révéler des informations personnelles, sont à l'origine de la plupart des cas d'usurpation d'identité.

Lors d'une tentative de phishing, vous recevez généralement un message électronique ou un SMS qui semble avoir été envoyé par une banque, un service de streaming, un fournisseur de carte de crédit ou une autre entreprise. Le message peut indiquer que vous devez cliquer sur un lien pour éviter la fermeture de votre compte ou pour vérifier un achat récent.

Si vous cliquez sur le lien, vous serez dirigé vers une autre page web qui vous demandera de fournir des informations personnelles telles que votre numéro de sécurité sociale, vos numéros de compte ou votre date de naissance. Une fois que les criminels ont obtenu ces informations, ils peuvent les utiliser pour s'introduire dans vos comptes en ligne ou usurper votre identité.

Ne fournissez jamais d'informations personnelles sensibles par SMS ou par courrier électronique. Votre banque ou votre fournisseur de carte de crédit ne vous demandera jamais ces informations par courrier électronique ou par SMS. Si vous recevez un tel message, supprimez-le immédiatement. Si cela vous inquiète, vous pouvez contacter le numéro d'informations client de votre fournisseur de services pour demander s'il existe réellement un problème auquel vous devez répondre.

4. Protégez vos appareils à l'aide d'un mot de passe 

Que se passe-t-il si vous perdez votre téléphone ou votre ordinateur portable ou s'ils sont volés ? Un escroc pourrait utiliser vos appareils et trouver toutes les informations personnelles ou financières que vous y avez stockées. C'est pourquoi il est important de les protéger par un mot de passe. Si votre ordinateur portable ou votre smartphone est protégé par un mot de passe, il est moins probable que la personne qui se retrouve en possession de vos appareils parvienne à les déverrouiller.

Et n'oubliez pas : utilisez des mots de passe difficiles à deviner et n'utilisez pas les mêmes sur plusieurs sites. Les meilleurs mots de passe utilisent une combinaison d'au moins 12 lettres, chiffres et symboles. Plus vos mots de passe sont complexes, plus il sera difficile pour les pirates de les deviner.

5. Activez l'authentification à deux facteurs

L'authentification à deux facteurs est l'un des moyens les plus simples de rendre l'accès à vos comptes en ligne les plus importants plus difficile pour les autres.

Lorsque vous vous connectez à votre compte bancaire ou à votre portail de carte de crédit en ligne, vous devez d'abord saisir normalement votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Mais vous recevez ensuite sur votre téléphone un code, souvent à six chiffres. Avant de pouvoir accéder à votre compte, vous devez saisir ce code.

Cette étape supplémentaire peut sembler fastidieuse, mais elle rend l'accès à vos comptes en ligne beaucoup plus difficile pour les cybercriminels 

* Basé sur une enquête en ligne auprès de 1000 adultes en France et réalisée par The Harris Poll pour le compte de NortonLifeLock, féfrier 2021.

Norton by NortonLifeLock devient Norton LifeLock. La protection contre l'usurpation d'identité LifeLock™ n'est pas disponible dans tous les pays.