SkipToMainContent

Arnaques en ligne

Les 5 principales fraudes en ligne dont il faut se méfier en 2020

À l'époque des débuts d'Internet, l'un des conseils les plus courants était d'éviter de divulguer des informations et de parler à des inconnus. De nos jours, des apps comme Uber envoient des étrangers à notre domicile pour nous permettre de faire un trajet dans leur voiture.

Nous nous sentons à présent tellement à l'aise sur Internet qu'il est parfois facile d'oublier qu'il existe des personnes malveillantes. Les cybercriminels parviennent à créer des sites web frauduleux et à concevoir des fraudes en ligne leur permettant de tromper les utilisateurs et de les inciter à leur remettre des informations ou encore de l'argent.

Les choses ont très peu changé en cette nouvelle décennie, et les fraudes en ligne les plus populaires en 2020 ressemblent beaucoup à des menaces que l'on connaît déjà. En découvrant les tactiques les plus courantes et en associant ces connaissances à des solutions de sécurité comme Norton 360, vous pouvez vous préparer à faire face aux cybermenaces de cette nouvelle année.

1. Phishing

Qu'est-ce que c'est ? Le phishing est l'une des cybermenaces les plus courantes, mais il est toujours aussi efficace. Les phisheurs se font passer pour une personne de confiance (un ami, un voisin ou un collègue) dans le but de vous inciter à transmettre des informations ou à cliquer sur un lien malveillant par le biais du courrier électronique, des réseaux sociaux ou d'autres apps de messagerie comme WhatsApp.

Des tentatives de phishing se produisent dans le monde entier chaque mois et, bien qu'elles se fassent souvent par message électronique, les cybercriminels ont élargi leur approche pour inclure toute méthode de conversation individuelle sur Internet.

Comment repérer cette méthode : l'étape la plus importante pour repérer une tentative de phishing consiste à prendre le temps d'examiner le message. Cela vous permettra de repérer d'éventuelles incohérences, comme les noms mal orthographiés, une grammaire médiocre et des liens qui ne conduisent pas à l'emplacement supposé.

Pour ces derniers, survolez le lien avec le curseur de votre souris si vous n'en êtes pas sûr. Dans le coin inférieur gauche, vous verrez l'URL complète et pourrez ainsi savoir si le lien vous redirige vers un site web légitime ou frauduleux.

2. Faux logiciel antivirus

Qu'est-ce que c'est ? Si vous naviguez sur le Web et qu'une fenêtre s'affiche tout à coup, indiquant que votre ordinateur est infecté, il s'agit probablement d'une fraude en ligne.

En réalité, ces publicités contextuelles de logiciels antivirus cherchent à vous faire télécharger un logiciel gratuit, qui vous infectera avec un virus, un malware ou un ransomware, entre autres cybermenaces.

Comment repérer cette méthode : en ce qui concerne les virus, ne faites confiance qu'aux informations de votre antivirus. Si vous n'en avez pas, assurez-vous d'en obtenir un le plus rapidement possible.

Méfiez-vous des fenêtres contextuelles clignotantes ou qui vous poussent à agir immédiatement en téléchargeant une app. Une véritable solution antivirus, comme Norton AntiVirus Plus, s'occupera de ces problèmes en arrière-plan et, même s'il peut parfois vous demander d'effectuer une opération, il ne vous avertira probablement qu'une fois la cybermenace résolue.

3. Fraude promettant un gain d'argent facile et rapide

Qu'est-ce que c'est ? Nous aimerions tous gagner rapidement et facilement de l'argent... Les cybercriminels se servent de cette envie pour s'attaquer aux utilisateurs qui ne se méfient pas.

Ces sites web frauduleux, qui affirment souvent que vous pouvez gagner une semaine de salaire en quelques heures, vous attirent avec de fausses promesses. Ils vous demandent ensuite de leur fournir des données personnelles et financières, qui sont souvent sensibles par nature.

Comment repérer cette méthode : un peu de bon sens suffit. Alors que nous rêvons tous d'être payés de grosses sommes d'argent sans rien avoir à faire en retour, cette situation est très improbable.

Si vous recherchez un moyen facile et rapide de gagner de l'argent, méfiez-vous des publicités qui déclarent que vous n'avez presque pas besoin de compétences (voire aucune), que vous pouvez décider de vos propres heures ou encore que vous devez verser une somme d'argent avant de commencer. Si une méthode pour gagner de l'argent facilement et rapidement existait vraiment, il est peu probable qu'elle soit largement partagée.

4. Faux sites de vente en ligne et formjacking

Qu'est-ce que c'est ? Ce genre de fraude prend deux formes distinctes. Premièrement, il existe des milliers de sites web qui essaient de vous faire croire qu'ils sont légitimes en se faisant passer pour le site de votre marque préférée. Ces sites web, qui sont pour la plupart inconnus, essaient de vous escroquer et vous proposent même des « offres spéciales » promettant jusqu'à 75 % de réduction.

De manière similaire, des groupes de cybercriminels utilisent fréquemment le formjacking (piratage de formulaires), une nouvelle cybermenace visant à dérober les informations de carte de crédit. Cela peut se produire lorsqu'un site web légitime d'e-commerce est piraté (à l'insu de ses propriétaires). Les cybercriminels peuvent alors vous rediriger vers des URL de paiement qui ressemblent aux vraies URL, mais qui volent en réalité vos informations.

Comment repérer cette méthode : les sites web frauduleux d'e-commerce ont quelques points communs. Ils montrent souvent des URL similaires à la marque qu'ils tentent d'imiter, mais pas identiques. De plus, ils contiennent probablement des fautes d'orthographe ainsi que des prix incroyables que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Parce qu'ils n'existent pas vraiment. Ils vous expédient alors de faux articles ou prennent votre argent sans rien vous donner en retour.

Il est plus difficile de repérer le formjacking. Lorsque vous accédez à la page de saisie de vos informations de carte de crédit, vérifiez l'URL pour vous assurer que vous êtes toujours sur le même site web. Les cybercriminels modifient souvent très légèrement l'URL pour ne pas se faire repérer : ils ajoutent ou suppriment une lettre, par exemple.

5. Fraude au support technique

Qu'est-ce que c'est ? Par le biais d'un appel téléphonique ou d'une publicité, les cybercriminels se font passer pour le support technique et contactent un utilisateur pour lui annoncer que son ordinateur ou son appareil est infecté, souvent sans même avoir vu l'appareil au préalable.

Après avoir invité l'utilisateur à télécharger une app qui leur permet de contrôler l'ordinateur à distance, les cybercriminels y téléchargent de vrais virus ou prétendent que l'appareil a un problème. Par la suite, ils demandent de l'argent pour le réparer.

Comment repérer cette méthode : sachez que Microsoft, Google, Apple (n'importe quelle entreprise) ne vous appelleront jamais pour vous annoncer que votre ordinateur a un problème. Tout au plus, ils peuvent vous envoyer un message électronique indiquant que votre appareil a rencontré un problème et que vous devez les appeler. Vérifiez toujours que les numéros de téléphone sont les vrais numéros du support en effectuant une recherche sur Google.

De même, méfiez-vous d'un support technique qui facture de grosses sommes d'argent pour réparer votre PC ou Mac. Ces sommes représentent souvent plus de la moitié de la valeur réelle de l'appareil. Les sites web frauduleux peuvent également payer Google pour que leurs annonces publicitaires s'affichent lorsque quelqu'un recherche un support technique. Pour obtenir de l'aide, il est donc souvent préférable de contacter le fabricant de l'appareil.

Connaître les cinq fraudes en ligne les plus courantes est un bon début. Si vous ajoutez à cela une solution tout-en-un telle que Norton 360, vous pouvez encore renforcer davantage votre protection lorsque vous effectuez des opérations bancaires en ligne, accédez aux réseaux sociaux ou lorsque vous naviguez sur Internet.

Norton by Symantec devient Norton LifeLock. La protection contre l'usurpation d'identité LifeLock™ n'est pas disponible dans tous les pays.

Copyright © 2020 NortonLifeLock Inc. Tous droits réservés. NortonLifeLock, le logo NortonLifeLock, le logo en forme de coche, Norton, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de NortonLifeLock Inc. ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Alexa et tous les logos associés sont des marques commerciales d'Amazon.com, Inc. ou de ses filiales. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0 Attribution License. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.