Norton Blog

« Retour au Blog Norton

Est-il possible d'être infecté par un virus dans le cloud ?

by Brian Cody

Dans les années 2000, le grand public et les entreprises ont finalement réalisé l'avantage du stockage en cloud et du cloud computing, et à juste titre ! Vos données et documents sont désormais facilement accessibles et n'utilisent virtuellement aucun espace personnel supplémentaire. 

Mais à quel point vos données sont-elles sécurisées dans le cloud ? Vos données peuvent-elles être la cible d'un code malveillant bien qu'elles ne soient pas stockées dans votre ordinateur de bureau ?

Les réponses à ces questions sont respectivement "ça dépend" et "oui". Comme tout ce qui est en lien avec Internet, gardez toujours à l'esprit la destination de vos informations personnelles. Assurez-vous que les protocoles appropriés sont en place pour protéger vos intérêts.

Le problème est que chacun pense que son fournisseur de services cloud sécurise les informations personnelles, et lui fait donc naturellement confiance. Pourtant, le client n'a aucune visibilité sur l'infrastructure cloud qu'il utilise et ses paramètres de sécurité.

Mais posez-vous cette question : quelles mesures de sécurité sont en place pour protéger vos données dans le cloud ? Savez-vous réellement si votre fournisseur applique les pratiques d'excellence en matière de sécurité pour protéger vos informations importantes?


L'importation dans le cloud de fichiers infectés par un malware sans que vous ne le sachiez peut potentiellement endommager vos données stockées et accroître considérablement les risques d'infection de tout appareil utilisé pour accéder aux données. Des actions simples comme le partage de fichiers avec des amis, votre famille ou vos proches peuvent accroître les risques d'infection par malwares et endommager votre ordinateur ainsi que le leur, ce que personne ne souhaite.

La synchronisation automatique de vos données dans le cloud peut même transférer un code malveillant sans que vous n'ayez cliqué sur un bouton. Pire, si vous partagez votre cloud avec plusieurs personnes, il suffit d'un seul fichier infecté pour que le virus se répande chez tous les utilisateurs, entraînant ainsi des fuites de données critiques ou encore des attaques de ransomwares.

Croyez-nous, les pirates informatiques peuvent aller jusqu'à verrouiller votre ordinateur et le prendre en otage contre des centaines d'euros et ce n'est pas ce que vous souhaitez.

De plus en plus de personnes optent pour le cloud. Ainsi, les pirates informatiques s'adaptent naturellement à cette nouvelle tendance.


Des recherches récentes ont révélé qu'un groupe de pirates informatiques russes ciblait le cloud en envoyant un malware qui analyse le trafic réseau pour voler et infecter des fichiers et documents. Les cybercriminels trouvent des moyens toujours plus sophistiqués d'infiltrer vos données personnelles.

Alors oui, il est tout à fait possible d'être attaqué par un virus informatique dans le cloud.

Que pouvez-vous faire pour protéger vos données dans le cloud ?

  1. Choisissez vos mots de passe consciencieusement

    Vous avez probablement déjà entendu cet avertissement des dizaines de fois mais les utilisateurs ont tendance à ignorer l'une des pratiques d'excellence les plus simples en matière de sécurité. L'utilisation du même mot de passe pour plusieurs comptes peut réellement mettre en péril votre sécurité et vous exposer au piratage. Définissez un mot de passe unique fiable en utilisant une combinaison de chiffres, de lettres et de symboles, mais évitez celles qui sont faciles à deviner.

  2. Évitez de partager des données sensibles dans le cloud

    Essayez dans la mesure du possible de conserver vos informations sensibles hors du monde virtuel. Si vous ne savez pas exactement comment vos informations sont protégées, ne prenez pas de risque. Vous vous souvenez quand tous ces comptes de célébrités ont été piratés ? Cela arrive. Cela pourrait vous arriver à vous !
    Vous n'avez pas besoin d'accéder à tout moment à la plupart de vos données sensibles. Stockez donc uniquement les fichiers dont vous avez besoin fréquemment et conservez le reste de vos données hors ligne. 

  3. Installez un logiciel de sécurité fiable

    Il est essentiel de disposer d'unlogiciel de sécurité approprié pour vous protéger à tout point de vue d'une cyberattaque. Un logiciel antivirus performant peut identifier un malware et d'autres problèmes potentiels avant qu'ils n'infiltrent le cloud.
     

Le cloud est un outil de stockage utile, même s'il faut l'utiliser prudemment. Restez vigilant et il deviendra un outil essentiel à votre vie quotidienne.

Ce billet a été publié le mar. juin 06, 2017, sous online safety , online security et online security tips

Les cybermenaces ont évolué.
Notre protection aussi.

NOUVEAU Norton 360. Protection complète avec sécurité des appareils, notamment un antivirus, plus un VPN, un gestionnaire de mots de passe et plus encore. Le tout dans une seule et même solution.


Norton by Symantec devient Norton LifeLock. La protection contre l'usurpation d'identité LifeLock™ n'est pas disponible dans tous les pays.

Copyright © 2019 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.

VOUS VOULEZ EN SAVOIR PLUS ?

Suivez-nous pour connaître les dernières actualités, astuces et mises à jour.