Guide pratique

9 signes qui prouvent que vous êtes un accumulateur compulsif numérique


Rédigé par un(e) employé(e) de Symantec

 


Il nous arrive de nous moquer gentiment des accumulateurs compulsifs dans les émissions télévisées qui encombrent leur domicile de vieux journaux ou jouets. Pourtant, nous sommes nous aussi accumulateurs compulsifs sans le savoir : nous accumulons les fichiers numériques.

L'accumulation compulsive peut être définie comme la difficulté à jeter des objets peu importe leur valeur ou leur intérêt réel. Cette situation ne vous rappelle pas quelque chose ?

Vous avez toujours un dossier de photos de vous et votre ex ou des dizaines de séries que vous n'avez pas le temps de regarder ? Vous conservez encore ce dossier de vos devoirs à la fac que vous avez pourtant quittée il y a cinq ans ?

Des quantités considérables d'espace sont comprises avec la plupart des appareils et l'achat d'espace supplémentaire est relativement peu cher. La capacité conséquente de stockage à notre disposition nous permet ainsi de nous éviter de nous questionner à propos de l'utilité des fichiers que nous stockons.

Ce n'est pas parce que votre désordre numérique n'est pas visible qu'il ne cause aucun dégât. Vous avez peut-être même développé un attachement émotionnel envers votre pile de fichiers numériques. Avez-vous vraiment besoin des six saisons de cette série diffusée il y a plus de 10 ans ?

Quels sont les signaux d'alerte qui prouvent que vous êtes un accumulateur compulsif numérique ?

Vous avez un cimetière d'ordinateurs dans votre maison

Avez-vous un placard ou un grenier rempli de vieux ordinateurs, téléphones, CD ou clés USB que vous n'utilisez plus ? Si tel est le cas, vous devez y récupérer tous les fichiers dont vous avez besoin et mettre ces objets au rebut dans les règles.

Conserver ce vieil iPod pendant deux années supplémentaires ne le ramènera pas à la vie.

Même si vos anciens appareils peuvent redevenir à la mode d'ici quelques années, ils ne vous serviront pas à grand-chose s'ils ne fonctionnent pas correctement. Vous pouvez toutefois utiliser votre ancien ordinateur portable comme butée de porte originale après tout.

Votre boîte de réception déborde de messages électroniques non lus

Si vous êtes accueilli par 200 messages non lus lorsque vous vous connectez à votre messagerie électronique, vous êtes un accumulateur compulsif numérique. Ce n'est pas comme si vous aviez reçu 2 000 messages au cours des deux derniers jours.

Si vous avez atteint la limite gratuite de votre boîte Gmail, vous devez régler ce problème.

Vous recevez certainement toutes les semaines des newsletters ou d'autres messages électroniques d'abonnement que vous ne lisez pas et ne supprimez pas. Si tel est le cas, il est temps pour vous de vous désabonner de ces listes de distribution et de vous attaquer à ce tas de messages dans votre boîte de réception.Ce n'est pas une activité très passionnante mais vous pouvez toujours utiliser l'option « Tout supprimer ».

Votre bureau est en désordre

Vous devez ranger votre bureau virtuel comme vous rangez votre bureau physique. Un bureau noyé sous les raccourcis, les images, les documents quelconques et d'autres fichiers aléatoires est synonyme d'un problème d'organisation.

Prenez un quart d'heure pour ranger cet espace et supprimer tous les fichiers qui devaient être uniquement stockés sur le bureau pour une courte durée. Supprimez tous les raccourcis que vous n'utilisez pas régulièrement et donnez-vous comme objectif de ne pas ajouter d'autres icônes ou dossiers.

Non seulement votre ordinateur sera plus rapide mais vous obtiendrez en plus un espace clair et net. C'est une petite étape vers un nettoyage plus approfondi.

Vous conservez des copies de fichiers sur un même périphérique de stockage

La conservation de copies de fichiers importants est une méthode efficace qui peut s'avérer particulièrement utile en cas de problème avec les fichiers originaux. Cependant, l'enregistrement de copies sur le même ordinateur ou disque dur relève de l'accumulation compulsive numérique. Cette méthode est par ailleurs inefficace.

Si votre disque dur tombe en panne ou si vous oubliez votre ordinateur portable dans le train, la perte des copies et des originaux ne vous aidera pas vraiment. Conservez les copies sur des périphériques de stockage distincts en cas de besoin.

La création d'une copie peut s'avérer utile mais attention à ne pas en faire trop, notamment si vous avez peur de perdre certains éléments. Si vous commencez à trouver des titres de fichiers commençant par « Copie 3 de... » ou « Photos précieuses v3 », vous devez peut-être repenser à la façon dont vous réalisez des sauvegardes.


Vous enregistrez toutes les photos que vous prenez

L'avènement des photos numériques a permis à chacun d'entre nous de prendre des photos fantastiques et de les partager gratuitement en toute simplicité. Nous pouvons désormais vérifier la qualité de nos photos avant de les imprimer mais cette révolution ne nous empêche pas de conserver 10 versions similaires de la même photo sur notre ordinateur ou appareil.

Si vous disposez de 600 photos et ne souhaitez qu'en garder dix, supprimez les 590 autres photos floues. Si vous voulez vraiment les conserver, rangez-les. L'organisation de vos photos peut être chronophage mais cette méthode vous aidera à retrouver vos photos quand vous en avez besoin et vous encouragera à supprimer toutes les photos indésirables.

Ainsi, vos enfants ne penseront pas que vous étiez un piètre photographe lorsqu'ils chercheront parmi des centaines d'horizons flous et de photos mal cadrées ou gâchées par une apparition de votre doigt.

Votre liste de favoris est interminable

La fonction permettant de conserver des pages web en tant que favoris est vraiment pratique mais les entasseurs compulsifs numériques peuvent enregistrer un nombre incalculable de pages. L'un des symptômes de l'accumulation compulsive numérique est la peur de manquer quelque chose. Cette peur peut conduire à enregistrer un grand nombre de pages web dans les favoris lorsque vous n'avez pas le temps de les lire et que vous avez peur d'oublier de le faire.

Vous avez rarement le temps de lire toutes les pages enregistrées mais vous continuez malgré tout à le faire.
Si vous avez conservé l'équivalent de six mois de lecture dans vos favoris, il est peut-être temps de remettre en question votre utilisation de la petite icône en forme d'étoile.

Certes, il existe sûrement de nombreux articles intéressants mais vous ne pouvez pas lire tout Internet et ce malgré toute la volonté du monde.

Votre téléphone regorge d'éléments que vous n'utilisez jamais

À l'époque pas si lointaine où les téléphones portables disposaient de très peu de mémoire, il était vital de supprimer régulièrement vos SMS. Aujourd'hui, nous conservons des conversations entières qui remontent à plusieurs mois voire plusieurs années.

Vous devriez vraiment supprimer la plupart de ces messages. Vous espérez peut-être secrètement devenir un célèbre génie ou un dirigeant mondial et vous ne souhaitez pas priver vos biographes supposés de vos pensées et réflexions sur le match de foot de ce week-end ou le dernier épisode des Anges de la téléréalité.

Il est assez peu probable que ces conversations soient utiles aux prochaines générations (ni à vous-même).Si vous lisez rapidement vos messages, vous vous rendrez compte qu'il est inutile de les conserver.

Une autre variante de l'accumulation compulsive numérique consiste à garder des applications que vous n'utilisez jamais. Il s'agit de ces icônes poussiéreuses qui vous gênent lorsque vous cherchez une application que vous utilisez vraiment. Elles occupent de l'espace, une ressource pourtant précieuse pour la plupart des téléphones.

Vos amis sur les réseaux sociaux sont tous des inconnus

Vous disposez d'une large collection « d'amis » sur les réseaux sociaux qui inclut des personnes que vous ne connaissez pas vraiment ou qui vous importent peu ?

Vous les avez peut-être rencontrées lors d'un festival ou elles sont des vagues connaissances d'amis. Il y a aussi cette personne inconnue qui a accepté votre demande d'ami envoyée par erreur. Désormais, elles apparaissent continuellement sur votre fil d'actualités Facebook mais vous n'osez pas les supprimer.

Un tri parmi vos « amis » peut sembler un peu dur envers vos anciens camarades avec lesquels vous souhaitiez garder un lien mais vous n'avez toujours pas repris contact en six ans. Il est temps d'appuyer sur « Retirer de la liste d'amis ». Qui sait ? Vous trouverez peut-être cette activité relaxante. 

Votre cloud vous sert de débarras

L'apparition du cloud nous a offert une formidable ressource pour stocker des informations dans un endroit presque magique.

Il est assez étrange que certains d'entre nous le considèrent comme l'équivalent de la chambre d'amis qui ne peut être utilisée car elle déborde d'objets inutiles. Tous ces fichiers numériques dont vous n'avez pas besoin mais que vous n'osez pas supprimer finissent dans le cloud de la même façon que cette chambre d'amis noyée sous les vieilleries technologiques (CD ou cassettes, tout dépend de votre âge).

C'est le moment de faire un grand nettoyage de printemps et de tout ranger. Vous verrez la différence par la suite ! 

Vous souhaitez conserver ces précieux fichiers en toute sécurité ?

Nos produits de sécurité préserveront vos appareils des virus, malwares et spywares. Pour rester informé de l'évolution rapide de la sécurité en ligne, suivez-nous sur Facebook .




Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

Copyright © 2018 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Google Chrome et Android sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone et iPad sont des marques commerciales d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction et/ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et est utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0 Attribution License. Les autres noms de sociétés et noms de produits sont des marques déposées ou des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.