Confidentialité

Pourquoi avez-vous besoin d'un logiciel de sécurité Internet lorsque vous êtes en ligne ?


Rédigé par un(e) employé(e) de Symantec

 

Phishing, virus, piratage, piggybacking Wi-Fi, fraudes... Se protéger autant que possible en ligne en 2019 s'avère compliqué et nécessite de changer ses habitudes.

Il y a 10 ans, vous auriez pu limiter les risques en restant tout simplement hors ligne. Toutefois, à mesure que le temps passe, de moins en moins de tâches et d'interactions peuvent être réalisées hors ligne.

Le nombre d'achats et de procédures nécessitant Internet augmente tous les jours et il est de plus en plus probable qu'un nombre considérable de vos opérations quotidiennes (tels que les achats, les opérations bancaires, les communications et interactions avec l'administration et les sociétés) soient réalisées en ligne.

Examinons certaines des préoccupations les plus courantes en matière de sécurité en ligne et le meilleur moyen d'y remédier.

Phishing

Le phishing est une tentative frauduleuse d'obtenir des informations ou un accès auprès d'une personne, généralement par le biais de faux e-mails. Ces informations peuvent être ensuite utilisées pour commettre des délits ou diffuser des malwares. Cette menace existe depuis des années (pensez à tous ces princes prompts à vous donner de l'argent), mais les fraudes modernes par phishing sont bien plus sophistiquées.

Le phishing vous parvient généralement sous la forme d'un e-mail, d'un SMS ou d'une fenêtre publicitaire de site web en provenance d'une société ou d'une personne à laquelle vous faites confiance. Si vous répondez, on vous demandera probablement de communiquer des données à caractère personnel, de cliquer sur un lien ou de télécharger un fichier (malware).

Prévention contre le phishing

Le meilleur moyen d'empêcher le phishing consiste à bien étudier les demandes entrantes. Cette société vous envoie-t-elle généralement des e-mails ? Possédez-vous un compte chez elle ? S'agit-il de l'adresse électronique ou du numéro de téléphone que vous avez fourni à cette société pour communiquer avec vous ?

Méfiez-vous de tout e-mail qui vous demande de faire quelque chose, comme de l'appeler, de se connecter à votre compte, de télécharger un fichier ou de cliquer sur un lien. Méfiez-vous encore plus de toute urgence ou de tout drame mentionné dans les communications : ici, le pirate vous incite à agir de manière inconsidérée, dans la panique.

Si vous cliquez sur un lien ou téléchargez un fichier, votre solution de sécurité doit passer à l'action et vous avertir des dangers. De même, si une personne parvient à accéder à un compte ou un service en ligne à l'aide de vos données, la mise en place d'une authentification multifactorielle (qui requiert plusieurs étapes pour accéder à un compte) devrait permettre de la bloquer.

Piratage

Le piratage représente une option intéressante car il risque bien moins de vous affecter en tant que particulier, même si il englobe en fait la plupart des activités malveillantes sur Internet. Nombre de pirates sont souvent des professionnels qui s'attaquent à des cibles renommées.

Il va sans dire que l'utilisateur informatique moyen a peu de chances d'être piraté. Le piratage peut toutefois vous toucher si les sociétés chez qui vous avez un compte sont piratées. Nous parlons alors de « fuite de données » et il y a de fortes chances que cela soit déjà arrivé à une personne de votre entourage ou à vous-même, à un moment ou un autre. Dans certains cas, certaines de vos données sont divulguées à un tiers, qui les utilise à son tour pour effectuer des opérations illégales.

Si une société connaît une fuite de données, elle vous contactera probablement afin de vous indiquer la marche à suivre pour sécuriser vos données. C'est pénible, mais c'est un des aspects de la vie moderne et il n'y a pas grand-chose à faire à part utiliser des mots de passe distincts pour des comptes distincts et choisir de ne traiter qu'avec des sociétés qui privilégient la sécurité en ligne.

Malwares

Les malwares et les virus représentent des menaces en ligne historiques qui posent toujours un risque considérable pour les internautes. La plupart des infections sont contractées via des fichiers infectés ou des liens malveillants, un mode de transmission qui reste le même depuis toujours. Ce qui a changé cependant, c'est l'objectif de ces virus.

Nombre de virus modernes ont pour unique but les gains financiers ; ils demandent à votre ordinateur d'effectuer des opérations qui leur seront profitables. Désormais, il ne s'agit plus seulement de semer le chaos. Le « cryptojacking » ou le « pharming » en sont des parfaits exemples : votre appareil est transformé en un ordinateur zombie qui exploite les cryptomonnaies pour le compte d'un tiers.

Les malwares sont assez insidieux et vous pouvez les attraper dans les lieux les plus anodins. Les virus peuvent être dissimulés dans des applications en apparence innocentes de la boutique d'applications, dans des fenêtres pop-up amusantes sur des sites web, voire dans de faux jeux que vos enfants peuvent télécharger par mégarde.

Prévention contre les malwares

Sans aucun doute, le meilleur moyen de protéger votre appareil contre les malwares consiste à vous assurer qu'un programme de sécurité à jour y est installé. Ensuite, vérifiez que les appareils sont eux-mêmes mis à jour car les appareils et les systèmes d'exploitation plus anciens sont plus simples à infecter.

D'un point de vue plus personnel, soyez vigilant et apprenez également à votre famille à être vigilante. Ne cliquez jamais sur des fenêtres pop-up et lisez avec précaution les descriptions des applications pour vous assurer qu'elles sont légitimes et évaluées de façon positive. Ce n'est pas parce qu'il est dit qu'il s'agit d'une certaine application, d'un certain programme ou d'un certain jeu que c'est le cas. Vous devez donc prendre en compte les indices contextuels, notamment en examinant la description, les avis, l'URL et le lien de téléchargement pour vérifier que vous obtenez bien ce que vous recherchez, même sur les sites web ou les boutiques officiels.

Menaces Wi-Fi

Les problèmes de sécurité liés au Wi-Fi peuvent quant à eux être divisés en deux catégories distinctes : les risques que vous pouvez rencontrer chez vous (piggybacking et piratage) et ceux auxquels vous êtes confronté lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi public.

Chez vous

Chez vous, il existe un risque qu'une personne « pirate » votre réseau Wi-Fi. Dans le meilleur des cas, elle souhaite seulement profiter gratuitement de votre haut débit, mais dans le pire, elle peut vouloir utiliser votre réseau Wi-Fi pour pirater votre ordinateur, votre téléphone ou votre réseau domestique. Heureusement, il est facile d'éviter ces deux types de risque, à l'aide de mots de passe fiables et d'une protection à jour. Les premiers devraient, espérons-le, empêcher les tentatives d'accès et la deuxième, détecter un éventuel intrus !

Sur un réseau Wi-Fi public

En déplacement, vous devez éviter les réseaux Wi-Fi publics autant que possible. Si vous vous y connectez, sachez que lorsque vous utilisez la connexion Wi-Fi d'un tiers (elle s'appelle peut-être « Wi-Fi gratuit de Starbucks », mais elle peut appartenir à quiconque !), tout ce que vous faites sur cette connexion passe par l'ordinateur d'un autre utilisateur (notamment, vos coordonnées bancaires, vos e-mails, vos identifiants de connexion aux sites web, etc.)

Empêchez cela en installant un VPN mobile ou traditionnel, qui crée une barrière entre vos activités et le fournisseur du Wi-Fi. Si vous ne disposez pas d'un VPN à un moment donné, lancez votre suite de sécurité, croisez les doigts et, s'il vous plait, évitez à tout prix de saisir vos coordonnées bancaires en ligne !

Sécurité en ligne

La sécurité en ligne consiste à rester vigilant sur divers fronts et à agir de manière proactive.

Bien sûr, des accidents et incidents se produiront, mais il en est de même dans la vie réelle et, comme nous pouvons le voir, les frontières entre les mondes en ligne et hors ligne se réduisent chaque jour davantage.

En bref, vous avez besoin d'un logiciel de sécurité Internet car les pirates et les cybercriminels disposent d'un tas d'astuces qu'ils ne cessent de faire évoluer. Les cybermenaces sont dangereuses, mais elles peuvent être évitées en cinq petites étapes :

  1. Utilisez un logiciel de sécurité chaque fois que possible.
  2. Utilisez un gestionnaire de mots de passe pour générer des mots de passe fiables.
  3. Activez l'authentification multifactorielle (authentification en deux étapes) chaque fois que possible.
  4. N'utilisez pas de réseau Wi-Fi public.
  5. Soyez vigilant et apprenez à vos proches à être vigilants !

Une suite de sécurité puissante peut vous aider à protéger votre appareil. Faire preuve de bon sens vous évitera beaucoup d'écueils, mais installer une suite de sécurité constitue une précaution supplémentaire pour vous aider à protéger vos précieuses informations.


Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

Copyright © 2019 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.