SkipToMainContent

Guide pratique

NCSIR 2021: Édition spéciale : jeux et cybercriminalité

November 18, 2021

L'industrie du jeu vidéo n'est plus un marché de niche. Au contraire, il est plus populaire que jamais et par conséquent de plus en plus compétitif. Pendant la pandémie en particulier, les jeux vidéo ont offert un moyen de s'évader, mais également de rester en contact avec des amis de manière différente. 

Pour les gamers, les jeux vidéo constituent un autre moyen de créer des liens durables et de développer leur vie sociale par le biais de plates-formes en ligne. Parmi les gamers français qui ont passé plus de temps devant les jeux vidéo pendant la pandémie, certains déclarent que cela les a aidés à se faire de nouveaux amis en ligne (31 %), à ressentir un sentiment d'appartenance à une communauté (30 %) et à se sentir plus proches de leur famille (17 %), d'après les résultats de notre étude. 

Malheureusement, tous les aspects du monde du jeu vidéo ne sont pas aussi positifs : la concurrence est de plus en plus rude, et certains gamers recherchent de nouvelles manières de tirer le meilleur parti de leurs ressources pour développer un avantage concurrentiel. En effet, le récent rapport Norton Cyber Safety Insights 2021 - Édition spéciale : jeux et cybercriminalité dévoile des informations surprenantes sur la culture du jeu vidéo en ligne et sur ce que certains gamers sont prêts à faire pour gagner. 

Gamers : cibles de choix pour les pirates

Les attaques sur les comptes de jeu sont plus courantes que vous ne le pensez. C'est logique, car les profils de jeu vidéo peuvent avoir une grande valeur monétaire. C'est souvent le cas si leurs propriétaires disposent de larges sommes de monnaie virtuelle ou d'une impressionnante bibliothèque d'articles numériques dans les jeux, comme des skins en édition limitée. Les cybercriminels tirent également profit des comptes volés en vendant les données personnelles qu'ils contiennent sur le Dark Web, en utilisant des informations telles que les numéros de cartes de crédit liés à un compte pour effectuer des achats frauduleux, ou à d'autres fins néfastes, comme par exemple l'usurpation d'identité. 

Les gamers très actifs ou professionnels sont donc plus susceptibles d'être victimes de cyberattaques sur leurs comptes de jeu. Ils passent non seulement plus de temps en ligne, mais leurs profils de jeu sont généralement aussi plus développés et ont donc plus de valeur. Ils disposent également de chaînes qui reçoivent un trafic important et bénéficient d'une grande visibilité auprès du public. 

Des comptes aussi précieux que des œuvres d'art convoitées

Les gamers peuvent investir beaucoup de temps et d'argent pour développer leur profil et atteindre le plus haut niveau dans leurs jeux favoris afin de rester compétitifs. De ce fait, leurs comptes de jeu peuvent être aussi précieux que des œuvres d'art convoitées. Pour les gamers qui envisagent de devenir professionnels, la perte d'un profil auquel ils avaient consacré tant de temps et d'efforts peut être dévastatrice. 

D'après notre récente étude sur les jeux et la cybercriminalité, les gamers français déclarent qu'ils seraient très contrariés, voire anéantis si leur compte de jeu était piraté et qu'ils perdaient l'accès à leur compte (54 %), leur avancement dans le jeu (46 %), ou les éléments numériques qu'ils ont gagnés ou achetés, comme par exemple des skins en édition limitée (40 %).

Gamer contre gamer 

L'étude a également révélé des résultats surprenants sur les cyber-risques entre gamers et a montré à quel point certains d'entre eux sont prêts à aller loin pour gagner. Presque un cinquième des gamers français (21 %) sont au moins un peu susceptibles de pirater le compte de jeu d'un ami, ou pire, d'un membre de leur famille ou d'un partenaire romantique, pour gagner un avantage concurrentiel dans un jeu en ligne.

« Ces résultats sont choquants, mais certains gamers sont prêts à tout pour gagner », observe BigCheeseKIT, gamer et streamer sur Twitch. « J'ai appris que lorsqu'on joue en ligne, il est très important de faire attention à ses amis en ligne et aux informations que l'on partage en jouant. Si cela est particulièrement vrai pour les gamers professionnels qui ont ce profil public, il est clair que cela vaut pour tout gamer en ligne. » 

Attaques liées aux jeux les plus courantes

Maintenant, vous vous demandez peut-être quelles sont les attaques liées aux jeux les plus courantes et comment les reconnaître. Continuez votre lecture pour le découvrir :

Le doxxing est une forme de harcèlement en ligne dans lequel un utilisateur cible une personne ou un groupe spécifique, trouve ses informations personnelles et les publie. Un exemple célèbre est le cas d'Anita Sarkeesian. En 2013, cette critique féministe spécialisée dans les médias a été victime de doxxing après avoir publié une série de vidéos sur YouTube sur les stéréotypes de genre dans les jeux vidéo intitulée « Tropes vs Women in Video Games » (« Les stéréotypes et les femmes dans les jeux vidéo »). Le doxing n'est pas rare pour les gamers qui passent beaucoup de temps en ligne. 

Le piratage de compte de jeu a lieu lorsque des cybercriminels se connectent de manière frauduleuse au compte de jeu d'une autre personne. Ils y parviennent souvent en obtenant des informations d'authentification volées, que ce soit par le biais d'une fuite de données ou d'un achat sur le Dark Web. Une fois connectés au compte, les cybercriminels peuvent accéder aux services de paiement liés au compte, tels que les cartes de crédit. L'utilisateur du compte peut constater des fonds manquants sur son compte de jeu et dans certains cas, découvrir que son compte a été utilisé pour effectuer des achats frauduleux. 

Le contenu de jeu téléchargeable déguisé est une autre forme d'attaque : les cybercriminels offrent des téléchargements de contenu de jeu gratuits, comme des moyens de tricher ou des éléments en édition spéciale, pour que les gamers cliquent sur des liens de spam ou téléchargent des malwares qui infectent leur appareil ou leur système. Ces attaques peuvent être menées par le biais de messages électroniques de phishing ou même dans les chats Discord. D'après notre étude, à l'échelle mondiale, 14 % des gamers ont déjà installé un malware sur leur appareil de jeu par inadvertance.

Comment vous protéger

Si vous êtes un gamer, vous vous demandez peut-être s'il existe d'autres moyens de vous protéger contre les attaques telles que celles mentionnées ci-dessus, à part être prudent et vigilant. Nous avons rassemblé quelques conseils et idées qui pourraient vous intéresser : 

Soyez proactif en matière de cybersécurité : avec la concurrence acharnée qui existe actuellement dans les jeux en ligne, il peut être tentant de supprimer tous les logiciels qui pourraient avoir un impact sur les performances de votre PC. Toutefois, il est bon de conserver un filet de sécurité, car si vous cliquez accidentellement sur un lien malveillant ou téléchargez du contenu infecté par un malware, votre jeu continuera de fonctionner sans problème à long terme, et vous ne perdrez pas votre profil de gaming ou vos objets virtuels au profit de cybercriminels. 

« Je sais que les gens sont souvent réticents à l'idée d'exécuter des programmes antivirus sur leurs ordinateurs lorsqu'ils jouent, mais ils ne connaissent pas Norton 360 for Gamers. Si vous l'essayez, vous verrez qu'avec Game Optimizer, vous conservez une qualité optimale et un nombre élevé d'images par seconde. Vous pouvez me faire confiance sur ce point. », assure BigCheeseKIT. 

Évitez le danger des inconnus : la communauté du jeu en ligne est un excellent moyen de faire des rencontres, et vous pouvez être tenté de partager des détails personnels pour créer des liens. Toutefois, évitez de partager des informations personnelles comme votre date d'anniversaire ou l'endroit où vous vivez avec des amis que vous avez rencontrés en ligne. À la place, parlez de vos intérêts communs ou de votre jeu favori pour vous rapprocher.

Utilisez des mots de passe réfléchis : les mots de passe fiables sont essentiels à une expérience de jeu en ligne sûre. Utilisez différents mots de passe pour les différents sites et assurez-vous qu'ils soient tous longs et incluent des symboles et des chiffres. Utilisez également un gestionnaire de mots de passe, comme celui inclus dans Norton 360 for Gamers. Tant que vous disposez d'un gestionnaire de mots de passe, vous pourrez toujours retrouver vos mots de passe sans avoir besoin d'y penser. En outre, il est toujours bon d'activer l'authentification à deux facteurs si elle est disponible. 

Pour plus de conseils en matière de cybersécurité, visitez le centre Norton Internet Security.

Norton by NortonLifeLock devient Norton LifeLock. La protection contre l'usurpation d'identité LifeLock™ n'est pas disponible dans tous les pays.

Copyright © 2022 NortonLifeLock Inc. Tous droits réservés. NortonLifeLock, le logo NortonLifeLock, le logo en forme de coche, Norton, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de NortonLifeLock Inc. ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Alexa et tous les logos associés sont des marques commerciales d'Amazon.com, Inc. ou de ses filiales. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0 Attribution License. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.