Confidentialité

Guide en 12 étapes pour vous aider à rester protégé en ligne


Rédigé par un(e) employé(e) de Symantec

 

Nous souhaitons tous être protégés lorsque nous sommes sur Internet, mais en réalité, la personne dont vous devez vraiment vous méfier n'est autre que vous-même.

C'est un peu comme lorsque vous allez sur Facebook et qu'un ami raconte que son compte a été piraté parce qu'il a cliqué sur un lien alors qu'il n'aurait pas dû et qu'un message douteux a été alors publié sur son profil.

En fait, il n'a pas été piraté ; il a lui-même déclenché un ensemble d'actions à l'origine du problème.

Un cybercriminel n'a pas besoin d'être un hacker de génie si vous ne prenez pas les précautions de base en ce qui concerne votre sécurité en ligne. Mieux vaut prévenir que guérir et il n'est pas difficile d'adopter quelques mesures de sécurité assez simples. Sachant cela, nous avons concocté un guide ultime pour vous aider à vous protéger lorsque vous êtes en ligne.

Sécurité en ligne : un guide en 12 étapes

1. Les mots de passe sont importants

Imaginez que vous ne possédiez qu'une seule clé physique qui donnerait accès à votre maison, votre voiture, votre lieu de travail et votre compte bancaire. Vous auriez peur de la perdre n'est-ce pas ?

Bien, il est tout aussi risqué d'utiliser un même mot de passe pour tous vos comptes. Utilisez toujours des mots de passe complexes et uniques pour chaque compte afin d'éviter l'effet domino si votre mot de passe est compromis. Envisagez d'avoir recours à une authentification à deux étapes, pour ajouter une couche de sécurité à vos comptes.

2. Réfléchissez avant de vous connecter

Se connecter à des réseaux Wi-Fi publics peut être risqué, avec la possibilité d'attaques Man-in-the-middle et d'écoutes numériques. Les données à caractère personnel que vous partagez sur un réseau Wi-Fi compromis ou non sécurisé peuvent être éventuellement visibles par des inconnus. L'utilisation d'un VPN lorsque vous vous connectez au Wi-Fi public vous permet de garder vos informations sécurisées et chiffrées de sorte que toute personne qui vous observe ne sera pas en mesure de voler vos données.

3. Protégez votre appareil en permanence

L'un des moyens les plus simples pour cela consiste à utiliser une solution antivirus. Vous pensez peut-être que cela est inutile, mais il suffit que vous ayez tort une seule fois pour en subir les conséquences. Protéger vos appareils avec ce type de logiciel vous permet de garder l'esprit tranquille et peut vous aider à protéger votre appareil contre les spywares, ransomwares, logiciels publicitaires et autres cybermenaces courantes.

4. Évitez les messages ou pièces jointes suspects

Envoyer des pièces jointes ou des liens malveillants à des victimes potentielles est l'une des ficelles les plus anciennes du métier de cybercriminel. Si vous recevez un message ou un e-mail contenant une pièce jointe ou un lien suspect, supprimez-le ou ignorez-le. Même s'il provient d'un ami, vous devez vous assurer qu'il est légitime avant de cliquer dessus.

5. Modifiez vos mots de passe sur tous les appareils connectés

Lorsque vous vous procurez un nouveau routeur Wi-Fi, équipement intelligent ou tout autre objet technologique connecté, modifiez toujours le mot de passe par défaut.

Toute porte dérobée potentielle est ainsi supprimée pour les visiteurs indésirables qui peuvent tenter d'accéder à votre réseau ou vos appareils connectés. Assurez-vous que vos appareils sont protégés par mot de passe pour empêcher que des personnes utilisent la domotique contre vous.

6. Faites confiance à votre instinct

En matière de sécurité, l'une des faiblesses les plus courantes que les cybercriminels exploitent est la négligence humaine. La menace peut se présenter sous la forme de phishing, qui utilise l'ingénierie sociale pour essayer de voler des données, telles que des mots de passe, des identifiants ou des données utilisateur sensibles.

Elle peut parfois être imputée à une erreur humaine ou une négligence ; vous devez donc rester vigilant. Si quelque chose semble suspect ou vous alerte, faites confiance à votre instinct ou demandez conseil à une source fiable.

7. Mettez à jour vos logiciels

Acceptez toujours les mises à jour automatiques sur votre téléphone ou votre ordinateur. Les mises à jour contiennent des correctifs de sécurité conçus pour corriger les vulnérabilités logicielles susceptibles d'être exploitées par les cybercriminels. Dès qu'une mise à jour est publiée, installez-la pour vous assurer que les cybercriminels ne puissent pas profiter de ces vulnérabilités.

8. Personnalisez vos paramètres de confidentialité en ligne

Avez-vous vérifié les paramètres de confidentialité sur tous les services ou applications en ligne que vous utilisez ? Les paramètres de confidentialité doivent être la première chose que vous vérifiez lorsque vous utilisez un nouveau service ou une nouvelle application en ligne.

Savez-vous qui peut voir votre profil, quelles informations sont publiques et si le fournisseur peut partager vos données à caractère personnel avec des tiers ? N'acceptez jamais les paramètres de confidentialité par défaut sur une application, un appareil ou un service.

9. Définissez un code d'accès fiable sur votre téléphone

Votre smartphone est une mine précieuse de données sensibles qui ne doit absolument pas tomber entre de mauvaises mains. C'est pourquoi vous avez besoin d'un code d'accès sécurisé pour empêcher quiconque d'y accéder. Le code d'accès 000000 suffit peut-être pour votre ami Thomas, mais il ne doit pas vous convenir. Sélectionnez un code difficile à deviner et évitez ceux évidents, tels que votre date de naissance.

10. Faites attention aux cookies

Les cookies des navigateurs web stockent des informations sur l'historique de navigation de votre appareil et conservent vos mots de passe ou préférences pour certains sites, ce qui peut s'avérer utile. Ils fournissent également un fil d'Ariane que le propriétaire d'un site peut suivre pour voir ce que vous avez consulté et ce que vous avez fait. Il est donc recommandé d'effacer les cookies pour certains sites ou de configurer vos paramètres de confidentialité de sorte à ne pas les conserver du tout.

11. Ne partagez pas à outrance

Le partage excessif d'informations en ligne peut avoir un impact concret sur votre confidentialité et votre sécurité dans le monde réel.

Pensez à modifier vos paramètres de localisation. Avez-vous besoin que chacune de vos publications sur les réseaux sociaux révèle votre emplacement précis ? Le partage à outrance sur les réseaux sociaux peut également prendre la forme de photos ou messages d'humeur au contenu sensible/gênant qui ne vous appartiennent plus une fois publiés. 

Prenez toujours un instant pour vous demander si vous souhaitez que votre grand-mère ou votre futur employeur voit une publication avant de l'envoyer.

12. Exercez vos droits en matière de confidentialité

L'un de vos droits est le droit à l'oubli. Vous pouvez demander au fournisseur de services en ligne que vous n'utilisez plus de supprimer toutes vos données à caractère personnel, telles que votre date de naissance, vos coordonnées bancaires ou votre numéro de carte de crédit.

Cela peut sembler exagéré, mais effacer vos traces permet de réduire l'empreinte de vos données en ligne.

L'étape finale : installer une suite de sécurité

Le bon sens peut vous protéger contre un grand nombre de cybermenaces, mais vous n'êtes pas à l'abri de tout. L'installation d'une suite de sécurité fiable peut vous permettre de protéger votre appareil contre les menaces en ligne.


Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

Copyright © 2019 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.