Sécurité des enfants

Conseils pour protéger vos enfants sur les réseaux sociaux


Rédigé par un(e) employé(e) de Symantec

 

Aujourd'hui, les enfants disposent de plus de moyens de connexion que jamais auparavant, et savoir ce qu'ils font exactement sur Internet peut s'avérer un casse-tête pour leurs parents. Alors que les enfants semblent très à l'aise avec les technologies et Internet, nous oublions parfois que leur apprentissage n'est pas terminé et qu'ils peuvent être affectés par les risques et les écueils liés à une connexion permanente, en particulier lorsqu'il s'agit des réseaux sociaux.

Voici quelques conseils utiles afin que vos enfants et vous-même puissiez profiter des réseaux sociaux en toute sécurité.

Informer et communiquer

Informez-vous sur les réseaux sociaux. Demandez à vos enfants sur quel site ils souhaitent créer un compte. Si vous n'avez pas encore de compte pour ce site, créez-vous en un. Explorez tous les recoins du site que vos enfants veulent utiliser, afin de savoir exactement ce qu'ils peuvent et ne peuvent pas faire.

Parlez ouvertement à vos enfants de la manière d'éviter les interactions avec des étrangers, de révéler trop d'informations sur eux-mêmes et de la sécurité sur Internet en général. Enseignez-leur certains des points mentionnés dans cet article et les possibles signes de danger.

Encouragez-les à vous demander conseil lorsqu'ils rencontrent des situations ou un contenu douteux.

Apprenez à vos enfants à avoir du recul sur ce qu'ils publient. Sur Internet, la suppression d'un élément publié n'est jamais réellement définitive. Cela peut sembler sans importance pour l'instant, mais pourrait porter atteinte à leur réputation numérique lorsqu'ils grandiront et entreront à l'université, puis sur le marché du travail. Faites attention aux résultats de recherche portant sur le nom de vos enfants dans Google. Avez-vous déjà recherché votre nom ou celui de votre enfant sur Google ? Si ce n'est pas le cas, vous devriez y penser, pour savoir qu'elles informations personnelles s'y trouvent. Faites-le de temps à autre pour vous tenir au courant des nouveaux résultats qui peuvent apparaître au fil des années.

Il est également important que vos enfants sachent que les sites de réseaux sociaux peuvent communiquer plus d'informations personnelles qu'ils ne s'en rendent compte. Un grand nombre de sites de réseaux sociaux fournissent des informations telles que les vrais noms, l'âge des enfants, le nom de leur école et la ville dans laquelle ils vivent.

La sécurité avant tout

Conseillez à vos enfants de ne jamais approuver les demandes d'amis ni d'ajouter des personnes qu'ils ne connaissent pas dans la vie réelle. Il existe une forme de harcèlement dans le cyberespace connu sous le nom de "catfishing". L'utilisateur peut configurer un faux profil et se faire passer pour quelqu'un d'autre (le plus probablement un autre enfant) pour essayer d'établir le contact avec votre enfant. Informez-vous sur le catfishing et le harcèlement dans le cyberespace, puis apprenez à votre enfant les signaux d'alarme auxquels il doit prêter attention. Assurez-vous qu'il soit bien conscient qu'il ne faut jamais rencontrer en personne quelqu'un avec qui il a fait connaissance sur Internet.

Évitez les questionnaires, les cadeaux et les concours. Parfois, des fraudes au phishing peuvent essayer de pousser vos enfants à communiquer des informations personnelles sur eux-mêmes, ou permettre aux pirates d'injecter des malwares sur votre ordinateur. Informez-vous sur les fraudes au phishing, et si votre enfant veut vraiment participer à un concours, vérifiez d'abord que ce n'est pas une arnaque.

Il est devenu très populaire d'ajouter sa géolocalisation en direct aux statuts des réseaux sociaux via le GPS d'un appareil mobile. Alors que l'indication d'une géolocalisation sur une publication ou une photo peut être amusante pour les enfants, cela peut être problématique pour les parents qui préféreraient que la localisation précise de leurs enfants ne soit pas connue de tous. Pour éviter ce problème, accédez au menu des paramètres de l'appareil de votre enfant et désactivez les services de localisation. Vous pouvez le faire pour certaines apps uniquement et autoriser les cartes et d'autres outils vraiment utiles à accéder aux données de localisation.

Un autre piège potentiel est l'utilisation de jeux et d'autres apps tierces sur les sites de réseaux sociaux. Ces apps peuvent partager ou publier des informations par défaut sans vous en faire part. Les apps de confiance vous indiqueront clairement qu'elles ne publieront jamais en votre nom. Pour les apps moins connues ou moins respectables, demandez-vous si votre enfant doit les autoriser à accéder à ses comptes de réseaux sociaux.

Définir vos propres règles relatives à l'utilisation d'Internet

L'ordinateur doit se trouver dans une pièce commune de votre maison, comme le séjour ou la cuisine. Désignez des zones de votre maison où les tablettes et les téléphones mobiles pourront être utilisés. Vous pourrez alors surveiller étroitement les sites que votre enfant consulte, et il ne sera pas tenté d'avoir des activités ou de consulter des sites qui ne sont pas autorisés si vous gardez un œil attentif.

Autorisez votre enfant à accéder à Internet pendant une durée limitée chaque jour (sauf dans le cadre de ses devoirs). Les sites de réseaux sociaux peuvent être addictifs et vous ne voulez pas que vos enfants y passent tout leur temps libre.

Si votre enfant veut rejoindre un site de réseau social, demandez-lui d'avoir accès aux identifiants de son compte afin de pouvoir vérifier régulièrement ses activités, telles que l'ajout d'amis suspects, la réception de messages douteux ou la publication de contenu désobligeant.

Si votre enfant est adolescent et considère que votre accès intégral à son compte est trop invasif, demandez-lui de vous ajouter comme ami afin de pouvoir surveiller ses activités via votre propre compte.

Tenez-vous en aux sites adaptés à son âge. La plupart des sites de réseaux sociaux (comme Facebook, Twitter et Instagram) ne sont accessibles qu'à partir de 13 ans. Certains de ces sites disposent également de paramètres de sécurité supplémentaires pour les mineurs. Par exemple, Facebook impose automatiquement des paramètres de confidentialité plus stricts que ceux destinés aux adultes. Assurez-vous donc que la date de naissance saisie par votre enfant lorsqu'il s'inscrit est correcte. Twitter permet à un utilisateur de rendre son compte privé. L'utilisateur doit alors approuver toutes les demandes d'abonnement. Outre ces mesures de sécurité, vous devez toujours consulter les paramètres de confidentialité du profil de votre enfant.

Contrôles parentaux

Une manière simple de renforcer votre sécurité est de vous inscrire à Norton Security Premium. Il vous indique lorsque votre enfant ouvre un compte sur un réseau social depuis son PC, ainsi que le nom et l'âge qu'il utilise sur son profil. Cette suite de sécurité efficace vous renseigne sur les activités effectuées par votre enfant sur son appareil mobile Android, vous permet de choisir les apps qu'il peut utiliser et même de désactiver l'accès à Facebook et à YouTube. De cette manière, votre enfant a la liberté d'utiliser Internet en toute sécurité, pour son plus grand bien. Quant aux parents, ils peuvent surveiller efficacement l'appareil Android de leur enfant et savoir quand intervenir.

La nouvelle génération d'enfants ne peut pas et ne doit pas arrêter d'utiliser Internet. Les parents se doivent donc de comprendre les risques et les avantages des réseaux sociaux. De solides connaissances en matière de cybersécurité et une surveillance permanente permettront à votre enfant de mieux profiter d'Internet.


Exclusion de responsabilité et références :
Symantec Corporation, leader mondial de la cybersécurité, aide les organisations, les administrations et les particuliers à protéger leurs données les plus importantes, où qu'elles se trouvent. Plus de 50 millions de personnes, dont des familles, s'en remettent à Norton et à la plate-forme de sécurité numérique complète LifeLock pour assurer la protection de leurs informations personnelles, de leurs appareils, de leurs réseaux domestiques et de leur identité.

Copyright © 2019 Symantec Corporation. Tous droits réservés. Symantec, le logo Symantec, le logo en forme de coche, Norton, Norton by Symantec, LifeLock et le logo Lockman sont des marques commerciales ou des marques déposées de Symantec Corporation ou de ses filiales aux États-Unis et dans d'autres pays. Firefox est une marque commerciale de Mozilla Foundation. Android, Google Chrome, Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google, LLC. Mac, iPhone, iPad, Apple et le logo Apple sont des marques commerciales d'Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d'autres pays. App Store est une marque de service d'Apple Inc. Microsoft et le logo Windows sont des marques commerciales de Microsoft Corporation aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Le robot Android est une reproduction ou une modification de l'œuvre créée et partagée par Google et doit être utilisé en accord avec les conditions décrites dans le contrat d'attribution Creative Commons 3.0. Les autres noms peuvent être des marques commerciales de leurs détenteurs respectifs.