Rapport Norton de renseignements en matière de cybersécurité

Vérifiez que vos connaissances en termes de sécurité sont au niveau requis pour l'ère du numérique.

Ce rapport étudie les comportements, attitudes et habitudes des consommateurs en ligne ainsi que les dangers et les coûts financiers impliqués par la cybercriminalité. Fondé sur le témoignage de 17 125 adultes utilisant des appareils mobiles dans 17 pays, ce rapport donne un point de vue global sur la criminalité en ligne et son impact psychologique sur les consommateurs.

 

L'impact humain de la cybercriminalité

L'année dernière, 594 millions de personnes dans le monde ont été victimes de criminalité sur Internet. Celle-ci affecte des millions de personnes chaque année, mais beaucoup d'individus ne prennent pourtant aucune mesure pour se protéger. La compromission de nos informations peut avoir des répercussions émotionnelles et financières. 81 % des personnes interrogées se sentiraient dévastées si leurs coordonnées bancaires (détails des cartes de crédit et bancaires) étaient compromises.

En savoir plus sur l'impact de la cybercriminalité

 

 

Nous ne nous sentons pas concernés

Les consommateurs pensent utiliser le Web prudemment. En réalité, la plupart de leurs activités les rend vulnérables. Plus d'un tiers (36 %) des individus partageant des mots de passe aux États-Unis ont déjà partagé le mot de passe de leur compte bancaire.

En savoir plus sur les comportements en ligne des consommateurs

Comparaisons mondiales

Norton a interrogé plus de 17 000 personnes dans 17 pays. Comment se situe votre pays par rapport aux autres ?

  • 85 % des personnes interrogées au Royaume-Uni avouent s'inquiéter d'être un jour victimes de cybercriminels.
  • 70 % des personnes interrogées au Canada préféreraient annuler un dîner avec leurs meilleurs amis plutôt que de se séparer de leur carte de crédit ou de débit.
  • Au Brésil, les adolescents et les enfants sont considérés comme les individus les plus vulnérables en ligne.

Être en ligne n'est pas forcément dangereux

La perspective d'être victime d'un cybercriminel peut intimider, mais il existe des moyens faciles pour se protéger et sécuriser ses informations :

  • Choisissez un mot de passe fiable et unique pour chacun de vos comptes en ligne.
  • N'ouvrez ni message électronique, ni pièce jointe, ni lien envoyé par un expéditeur inconnu.
  • Sur les réseaux sociaux, évitez de cliquer sur des publications qui ne proviennent pas directement de la page officielle d'une entreprise.
  • Consultez vos comptes bancaires régulièrement pour détecter toute activité inhabituelle et signalez tout prélèvement suspect.
  • Mettez vos logiciels à jour.